Maison du vélo et Grand Toulouse Le partenariat se poursuit

Depuis près de six ans, l’association «Maison du vélo» multiplie les actions pour la promotion des déplacements à vélo. Par cette convention avec le Grand Toulouse, la «Maison du vélo» voit son partenariat se poursuivre jusqu’en 2014, avec un encouragement significatif : une hausse budgétaire. La politique de transport et mobilité de l’actuelle municipalité souhaite faire la part belle aux modes doux de déplacements au détriment de la voiture.

La convention de partenariat entre la Maison du vélo et le Grand Toulouse a été signée jeudi 2 février par Jean Arroucau, Président de la Maison du vélo et les élus Joël Carreiras, président de la commission déplacements et transports et Philippe Goirand, élu aux pistes cyclables. Cette convention précise les objectifs poursuivis par la «Maison du Vélo» de 2012 à 2014. Au programme : extension et renouvellement du parc de location de vélos, maintien de la vélocythèque et du dispositif vélo-école. Forte de ses 1 500 membres et de ses différents partenariats (Grand Toulouse, Tisséo, Région…) la «Maison du vélo» dispose d’un parc de 280 vélos dont 100 pliants, un atelier de réparation où l’on apprend à réparer et entretenir son bicycle, une vélo-école pour enfants et adultes (en 2011, 1 300 enfants et 300 adultes), un service de marquage des vélos : le bicycode. Pour Sylvain Boux, directeur de la «Maison du vélo», les services proposés par l’association sont «complémentaires avec l’offre Tisséo, et ne touchent pas le même public que les vélos-Toulouse.»

«Le mode de déplacement anti crise»

Pour Philippe Goirand, élu vert aux pistes cyclables, le vélo est le «mode de déplacement anti-crise», écologique et économique il est garant d’une certaine autonomie en ces temps de crise. Pour lui, les premières années du mandat municipal ont été utilisées à parfaire les aménagements cyclables, les zones 30 et les doubles sens vélo, «il faut maintenant y associer une amélioration des pratiques car une politique du vélo doit être globale.» Joël Carreiras prône pour sa part «une politique de partage de l’espace public et l’enjeu majeur sont les secteurs péri-urbains. Nous devons aller vers une autre culture de l’urbanité et éviter les conflits d’usage entre les piétons, les vélos et les automobilistes. La convention sert aussi à sensibiliser les générations nouvelles.» Les élus souhaitent développer les déplacements en mode doux surtout en périphérie. Avec un vélo pliable, il est possible de prendre le bus ou le métro, ainsi tous les modes doux de déplacements pourraient se combiner, bus-vélo-métro-tram et éventuellement train. Reste à poursuivre la réflexion sur le mobilier urbain car il n’est pas facile de pouvoir accrocher son vélo à Toulouse.

400 000 vols de vélos…

Selon les derniers chiffres, 400 000 vélos ont été déclarés volés en France en 2011 et 150 000 de ces vélos qui ont été retrouvés n’ont pas pu être restitués à leur propriétaire faute de moyen d’identification, de marquage. La Brigade de la Voie Publique et le Commissariat central n’ont pas été en mesure de nous fournir des chiffres mais selon nos confrères de La Dépêche du Midi, 100 vélos seraient déclarés volés à Toulouse en moyenne par mois. Une fois le délai légal de 15 jours passé, la police les achemine vers le service des objets trouvés de la Mairie.

Marie-Agnès Espa



UN COMMENTAIRE SUR Maison du vélo et Grand Toulouse Le partenariat se poursuit

  1. theron dit :

    L’atelier vélo fait 80% des adhésions à la MDV, l’argent n’est pas employé pour l’atelier mais détourné vers les autres secteurs, tous déficitaires… Au lieu de payer un emploi pour l’atelier, l’argent est dépensé de façon opaque par les dirigeants de la MDV (Arroucaut et Boux), sans la moindre démocratie au sein de la structure.
    Toujours plus d’argent au gouffre financier de la MDV, toujours aucun moyen pour les ateliers-vélo, en clair on sait où sont les coquins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.