L’université tout-en-un

©Lucy Charpie
©Lucy Charpie

L’université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées vient d’inaugurer officiellement ses nouveaux locaux dans l’ancien bâtiment de la Faculté des Sciences. Son rôle : regrouper tous les acteurs de l’enseignement supérieur et de la vie étudiante sur une même base.

 

Par Lucy Charpie

 

Quatre universités, 19 grandes écoles et cinq organismes de recherche déployés dans toute la grande région. Si elle ne dispense pas de cours, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées regroupe une grande partie des étudiants et chercheurs de la région Midi-Pyrénées. Désormais, elle fait du tout-en-un et propose davantage de services, en réunissant les acteurs et interlocuteurs de l’enseignement et de la recherche avec ceux de la vie pratique des étudiants.

Lundi 22 février, Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a inauguré les nouveaux locaux de cette institution toulousaine au 41 des allées Jules Guesde : « La démocratisation de l’enseignement supérieur c’est l’inverse de la massification de l’enseignement supérieur. Je suis venu saluer le pari de la réussite des étudiants de plus en plus nombreux. »

Une semaine après l’ouverture du Quai des Savoirs au 39 de la même rue, cette inauguration s’inscrit dans la droite ligne de la loi sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche de juillet 2013, qui encourage les communautés d’établissements. À quelques semaines du renouvellement du label IDEX (Initiative d’excellence) obtenu l’an dernier, il s’agit pour l’université fédérale de mettre en avant la multiplicité des atouts qui lui permettent d’améliorer la vie universitaire. Le secrétaire d’État estime que la gestion des fédérations d’établissements d’enseignement supérieur doit être simplifiée pour leur permettre de se concentrer sur leurs projets, et notamment l’IDEX.« Il faut demain que les universités soient propriétaires de leur patrimoine immobilier et foncier», a martelé Thierry Mandon.

Objectif : Porte d’entrée vers les entreprises

L’objectif principal est aujourd’hui de faire reconnaitre l’Université Fédérale parmi les 100 meilleures universités au monde par la qualité de sa recherche et de la formation. En 2014-2015, plusieurs initiatives ont déjà été réalisées en ce sens. Elles se sont concentrées autour du renforcement de l’attractivité internationale et de la mise en place du diplôme étudiant-entrepreneur. Thierry Mandon a salué cette orientation : « L’université doit être la plateforme de liaison étudiants-entreprises, la porte d’entrée de la valorisation de la recherche via la formation professionnelle. »

Carole Delga a quant à elle réitéré le soutien de la Région à l’Université Fédérale et encouragé la poursuite des mesures de rapprochement des établissements : « Nous sommes la première région de France en matière de recherche et développement, un secteur déterminant pour l’économie. Nous devons recréer une unité de savoir, qui impose la réunion des forces. C’est notre défi si nous voulons atteindre l’objectif de 60% d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur ».

Nouvelle vitrine pour 115 000 étudiants

Au-delà de ses ambitions internationales, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées concentre ses forces dans la vie étudiante locale. Le bâtiment des allées Jules Guesde abrite la direction et les départements des relations internationales, de la formation et de la vie étudiante, répartis sur trois niveaux. De nouveaux dispositifs ont également été mis en place. Parmi eux, l’Accueil-Welcome Desk, qui a vu le jour en septembre dernier. Les futurs étudiants y trouvent un accueil adapté, notamment auprès de la CAF et du CROUS, partenaires extérieurs installés dans les locaux. Les équipes de l’Université Fédérale sont présentes pour expliquer comment trouver et louer un logement, chercher un job, se soigner, étudier avec un handicap, ou encore accéder aux offres culturelles et sportives. Leur crédo : apporter toutes les clés possibles à la réussite et l’épanouissement de 115 000 étudiants toulousains.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.