Librairie Privat Rien n’est encore fait !

Les médias et les personnalités toulousains se félicitent tous du rachat de la librairie Privat par Benoît Bougerol, libraire ruthénois, et de la sauvegarde des emplois. Pour Marie Déqué, présidente du groupe Toulouse Métropole d’Europe, « c’est non seulement une excellente nouvelle pour les nombreux lecteurs toulousains mais aussi un signe fort qu’en temps de crise la culture résiste. » Et Jean-Luc Moudenc, député de Haute-Garonne, de rajouter : « la librairie des Arts – Privat est sauvée. Je suis soulagé. La disparition de cette enseigne aurait coûté cher au dynamisme culturel du centre-ville. » Oui, mais voilà, lorsque le Journal Toulousain a souhaité vérifier l’information auprès du principal intéressé, Benoît Bougerol, le repreneur de la librairie en question, ce dernier est beaucoup plus nuancé ! Car même si Martin Malvy, président de Midi-Pyrénées, se réjouit de « cette très bonne nouvelle », le potentiel repreneur précise qu’il n’a « signé que le sous-seing privé. En réalité, rien n’a changé par rapport à la semaine dernière. » Car, durant trois mois, tout peut encore arriver, comme par exemple le désengagement pour une raison ou pour une autre de Benoît Bougerol. Lui-même affirme que « rien n’est encore fait ! Si nous devons signer, ce ne sera pas avant octobre prochain. » Affaire à suivre donc, mais attention à ne pas se réjouir trop vite, au risque de potentielles déconvenues…

 

Autres réactions:

Christine De Veyrac: “Je me réjouis du rachat de la librairie Privat par Benoît Bougerol, qui marque un nouveau départ pour cette enseigne toulousaine mythique. Personne n’aurait pu supporter de lui voir subir le même sort que Castella place du Capitole. Même si les moyens d’accès à la culture ont beaucoup évolué, particulièrement avec l’arrivée des nouvelles technologies, personne ne pourra jamais se passer des livres.”

Pierre Cohen : “Quand Benoît Bougerol nous a présentés son projet de reprise, je l’ai assuré de notre total soutien dans sa démarche. Aujourd’hui, nous sommes ravis de pouvoir accueillir ce grand libraire et lui souhaitons bienvenue à Toulouse.”

 

Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.