Les tanières du Muséum d’histoire naturelle de Toulouse

Depuis le mois d’octobre au Museum, les ours grognent, grondent, se pendent gaiement aux arbres de Noël, font leur cinéma ou papotent avec Boucle d’or… L’exposition « Ours, Mythes et Réalités » bat son plein et ce jusqu’au 30 juin 2014 : on la découvre, on y revient, on y amène de nouveaux fans en culottes courtes et on ne se lasse pas d’écouter les contes et histoires pour arctophiles convaincus.

Après avoir déposé aux vestiaires poussettes et manteaux, nous grimpons, tels des chasseurs, torches imaginaires au poignet, les escaliers menant à l’Atelier de l’ours pour les tout-petits. En libre accès, chacun peut observer à son rythme les animaux au travers d’une longue vue, détecter les empreintes, s’installer au fond d’une tanière d’ours brun et écouter une histoire aux accents chantonnants. Vers 11h, on part en courant au spectacle de « Boucle d’or et les 3 ours » par la compagnie CREA : une commode, 3 bols, 3 chaises, 3 lits et des personnages animés par une marionnettiste aux mille et une voix. Ou encore on se rend dans la salle des squelettes pour assister œil et oreille aux aguets à la narration d’un conte musical virevoltant de bruitages et de percussions que Jean-Yves Pages réinvente, captant l’attention des parents et des enfants.

Pour les plus grands, l’exposition temporaire sur l’ours et les expériences du Labo sont autant de cavernes miraculeuses pour petits scientifiques sur les traces de la bête sauvage. Animal mythique, animal réel, animal miroir, la fin de l’exposition prouve aux petits et grands spectateurs que l’ours est bien un « frère » sauvage de l’homme et qu’il nous ressemble beaucoup…

 

Programme à consulter selon les jours de visite

http://museum.toulouse.fr/

https://www.facebook.com/museumdetoulouse

 

35 allée Jules Guesde – 31000 Toulouse

 

www.kidimum.com

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.