Les orgues de Saint Sernin

La plus grande église romane conservée d’Europe, classée monument historique depuis 1840 et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 est, elle-même, l’écrin de maints trésors toulousains. Bâtie pour abriter les reliques sacrées de Saint Saturnin, premier évêque de la cité qui fut martyrisé en 250, la basilique est un bâtiment emblématique de la ville dont la renommée dépasse largement les frontières du vieux continent. Construite en brique de Toulouse et pierres du Lauraguais et des Pyrénées, elle est un haut lieu de passage des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Chef d’œuvre de l’art roman, Saint Sernin fut une église collégiale jusqu’en 1878 date où elle fut consacrée Basilique. L’édifice remarquable héberge une perle de la facture d’orgue française du XIXe siècle. Un instrument magistral équipé de 3 458 tuyaux. Achevé en 1889 par les équipes d’Aristide Cavaillé-Coll, il conserve l’esprit, une partie du buffet et des tuyaux d’un premier orgue datant du XVIIe. Mesurant 10.30 mètres de hauteur pour 8.70 mètres de large, l’instrument compte 54 jeux répartis sur trois claviers, et parfait le prestige de la basilique. Profanes ou initiés, un concert « Musique pour Noël » vous est offert le jeudi 20 décembre à 20h avec Michel Bouvard au Grand Orgue et Yasuko Uyama-Bouvard à l’Orgue de Chœur. Pour le soir de Noël, les orgues résonneront lors de la messe de 23h30.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.