Les entreprises toulousaines passeront bientôt au vert

AMBITION – L’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées a organisé jeudi 12 octobre une journée de rencontres dédiée à la transition énergétique. Une façon d’aider l’Occitanie dans son souhait de devenir la première région européenne à énergie positive. - Océane Redon

 

Cler verts
© DR

Enjeu national depuis la loi de 2015, la transition énergétique est aussi un défi régional depuis que l’Occitanie s’est engagée à devenir la première région européenne à énergie positive, en réduisant « ses besoins au maximum, par la sobriété et l’efficacité, et en les couvrant intégralement par les énergies renouvelables produites localement », selon son site.

Pour aider la Région dans sa démarche, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées a organisé une journée dédiée à cette thématique mi-octobre. « L’objectif était de faire se rencontrer les acteurs [des universités et des entreprises] menant des activités dans ce domaine, mais aussi des structures publiques d’accompagnement et de développement », explique Thierry Parra, directeur du bureau valorisation et relations avec les entreprises de l’université fédérale.

Suite à ce rendez-vous qui a rassemblé 140 participants, un annuaire d’acteurs régionaux et une liste des formations locales du supérieur de la transition énergétique sera publié. En répertoriant les acteurs de ce secteur, les démarches des sociétés intéressées par le passage au vert seront ainsi facilitées. Sans oublier que « certaines prises de contact permettront d’initier de nouveaux projets », assure Thierry Parra. Ces projets pourront s’inspirer d’entreprises vertueuses de la région, comme Cler Verts, qui recycle des déchets organiques dans le Lauragais, ou Quadran qui travaille sur l’implantation d’une ferme éolienne à Gruissan d’ici 2020.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.