Les Enfants terribles, repaire de gourmets fêtards au cœur des Carmes

Pas tout à fait un mois depuis l’ouverture du lieu et ça ne désemplit pas chez Francois-Xavier Réglat et Nicolas Mazières… Pour ces deux oiseaux de nuit, amis de longue date et adeptes du bien-vivre, ouvrir un resto-bar et y servir de quoi bien manger et bien se déshydrater avec goût mais sans chichis était presque une évidence. Ici règne à la nuit tombée, une ambiance de noceurs qui fait plaisir à voir !

Heureusement pour les clients avides de se détendre et de déguster quelques tapas plus ou moins sophistiquées, l’univers des Enfants Terribles n’est lié au film de Cocteau que par le décor inspiré signé Sébastien Langloys, sculpteur toulousain de renom.

Le midi, on hésite entre une omelette onctueuse aux cèpes de Corrèze, une salade Caesar –recette authentique- ou une belle entrecôte de l’Aubrac. Des produits sélectionnés donc, et une cuisine simple, efficace et goûteuse préparée par le chef Ludovic Cadet. Les desserts, peu nombreux néanmoins, sonnent cuisine de mamie et nostalgie. La tarte du jour au citron meringuée toute juste sortie du four vous fait délicieusement monter l’amertume aux lèvres. Le soir, on s’installe posément et on profite de l’ambiance musicale en s’attaquant à une belle planche apéritive ou en participant à un after work thématique autour des « huîtres et du champagne. »

Nous avons sondé F-X Réglat et Nicolas Mazières, les hôtes, afin de connaître leur secret pour animer le lieu : « Nous avons opté pour un style plutôt minimaliste, du mobilier scandinave, une décoration classique et cosy. Le mix des matières, les lumières tamisées, le mobilier chiné  donne à l’endroit un charme intemporel et voluptueux. L’atmosphère feutrée et intime se crée d’elle-même et  invite à la convivialité et à la détente. C’est un lieu chaleureux où l’on se sent comme chez soi ». Côté cuisine, le chef Ludovic Cadet ne fait pas de cachotterie et annonce la couleur : « La carte est simple mais raffinée grâce à une sélection rigoureuse de producteurs de la région Midi-Pyrénées et du Pays Basque : Cèpes de Corrèze, viande de l’Aubrac, confit fermier du lot, sardines de Getaria, pâté basque… Loin de la cuisine où l’industriel prime, le chef travaille exclusivement des produits frais toujours sélectionnés pour leur très grande qualité. Quant au mystère…? Du respect pour nos clients ! Une exigence pour une cuisine du terroir, traçable et de qualité en phase avec leurs attentes ».

 

Karine Satragno

 

Les Enfants terribles

Du mardi au samedi de 12h à 15h et le soir à partir de 18h

5 rue des Prêtres 31000 Toulouse

 

 

 

 

Les soirées thématiques à venir :

-Le 30 novembre, soirée Raspoutine. Violons tziganes, œufs cocotte au caviar, saumon gravlax,  bœuf Strogonoff… le tout arrosé de champagne et vodka.

 

-Le 16 décembre la chasse sera à l’honneur. Pour l’occasion le chef Ludovic Cadet mettra en valeur des produits du terroir aux parfums puissants.

 

-Et au mois de janvier une soirée tout truffes en accord mets et vins.

 

 

Le plus du lieu : La possibilité de tester pour de vrai les cuvées de Brad et Angelina, Drew Barrymore et Antonio Banderas. Et si on trinquait à leur santé ?

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.