Les 11 et 12 juin ; La Balade de Riquet

Ce week-end, 800 joggers vont s’élancer pour la douzième édition de La Balade de Riquet.Une course à pied de Toulouse à Béziers qui allie sport, culture, convivialité et solidarité.

 
Elle aurait pu s’appeler la “balade des gens heureux” car elle est avant tout une histoire de convivialité et d’amitié. Mais ses organisateurs ont voulu rendre hommage à ce «concepteur et ingénieur de génie», ce «visionnaire fabuleux», né à Béziers et mort à Toulouse qu’est Pierre-Paul Riquet. Ainsi ces 11 et 12 juin, a lieu la nouvelle Balade de Riquet. Ce raid pédestre en relais par équipe de cinq coureurs rallie Toulouse à Béziers en passant par Castelnaudary  et Trèbes, soit 200 km à parcourir en deux jours.
«J’ai pratiqué la course à pied pendant très longtemps, dont des marathons comme celui des 100 kms de Milhau. Et en s’entraînant sur les berges du Canal du Midi, nous nous sommes dit avec mon épouse Cécile, que ce serait sympa d’organiser une course qui mettrait notre patrimoine en valeur» raconte Christian Reina, Président de l’association éponyme loi 1901 créée pour l’occasion en 1999.
La ville de Béziers ayant eu vent du projet, a alors de suite foncé. C’est le partenaire de la première heure. «Faire découvrir le Canal du Midi est une excellente chose pour notre région. C’est une belle publicité» se félicite René Pinazza, maire adjoint aux sports de Béziers, venu spécialement à Toulouse ce lundi, assister au lancement de la manifestation à bord du bateau restaurant L’Occitania.

 

Un staff technique imposant

Douze ans plus tard, cet événement est toujours aussi attendu. 800 joggers vont participer à cette édition 2011. Pas moins de 27 départements français sont représentés et une fois de plus, c’est l’amitié qui l’emporte : «Il n’y a pas d’enjeu à cette course. Les participants sont des copains, des familles, qui se retrouvent pour le plaisir d’être ensemble. Que l’on courre à vingt ou à huit à l’heure, peu importe. Chaque année, c’est extraordinaire» confie Christian Reina.
Plus qu’un rendez-vous sportif, la Balade de Riquet est aussi culturelle. Dans chaque ville étape, les organisateurs proposent une exposition itinérante au Canal du Midi, classé, rappelons-le, au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco : «C’est de l’histoire à ciel ouvert. Le Canal du Midi est une beauté fantastique» poursuit Christian Reina.
Quant au staff technique, il est imposant : une centaine de bénévoles, 2 médecins, 7 podologues, 4 kinés, 5 secouristes. La Balade de Riquet a également le soutien sans faille depuis 2007 du 3ème Régiment du Matériel de Muret : «Le régiment ne peut intervenir dans cette activité purement civile qu’à la condition de soutenir une équipe militaire» précise le Colonel François Lavallard, Chef du Bureau Maintenance Opérations Instruction, représentant le Colonel Vincent Duthoit. L’Arme du Matériel présente une équipe de coureurs triés sur le volet ainsi que des jalonneurs pour marquer le parcours et assurer la sécurité des coureurs.
De la Place du Capitole pour un départ «symbolique» ce samedi matin, les joggers remonteront ensuite les Allées Jean Jaurès pour démarrer cette belle aventure aux abords du Canal du Midi.

Claire Manaud


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.