Le « projet D’COL » fait entrer l’école dans l’ère du numérique

Ce lundi, Olivier Dugrip recteur de l’Académie de Toulouse a présenté le projet D’COL, en phase d’incubation depuis février (voir notre article dans le Journal Toulousain n°550) et destiné à s’étendre à 28 établissements toulousains en ZEP dès le 1er octobre. « Ce dispositif propose un accompagnement de l’élève par un tuteur de l’établissement, ainsi qu’un accès aux ressources en ligne dans trois disciplines : français, mathématiques et anglais. » En tout, ce sont environ 900 élèves de sixième concernés dans l’académie (30 000 au niveau national), soit 28 établissements. En sus, 25% de ces têtes blondes bénéficieront d’un accompagnement par un tuteur CNED via un service d’échange en ligne. Entre février et juin, trois établissements de l’académie, dont le collège Jean Pierre Vernan à Toulouse, ont pu tester le concept. Le constat est clair : L’ambiance en classe s’en ressent, les rapports entre élèves et avec les professeurs s’améliorent et les collégiens ont le sentiment de progresser. Les jeunes choisis correspondent à un profil défini : « ils sont à l’aise avec les nouvelles technologies, sont parfois en difficulté et ont en tout cas besoin de reprendre confiance en eux, de gagner en autonomie. » En un mot : redonner du sens à l’école.

Aurélie Renne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − six =