Le FN 31 désormais en phase de conquête

Le Front National est en campagne, sans doute galvanisé par des sondages plutôt favorables ces dernières semaines. En Haute-Garonne la formation de Marine Le Pen vient d’ailleurs de se doter d’un tout nouveau secrétaire départemental, Julien Léonardelli. Originaire de l’Ariège, ce proche du vice-président du parti Louis Alliot, structure actuellement la fédération en vue des futures joutes électorales : « Nous sommes aujourd’hui dans un travail terrain pour trouver de nouveaux visages à présenter aux municipales. » Selon lui, le Front qui avait été jusqu’à présent victime d’une sociologie peu favorable en terres toulousaines, serait désormais en conquête de par notamment un contexte national opportun : « Il y a une grande dynamique qui se confirme au niveau départemental, et ce dans tous les secteurs géographiques, le rural comme l’urbain. Nous avons tous les jours de nouveaux adhérents qui nous rejoignent, de tous âges et de toute condition sociale. » Une quinzaine de communes ont été ciblées pour les élections de mars prochain. Parmi elles, citons Aucamville, Bessières, Bouloc, Colomiers, Fonsorbes, Martres-Tolosane, Muret, Pelleport ou Saint-Gaudens. Toutes n’ont pas encore de listes complètes, mais Julien Léonardelli et son équipe travaillent pour… Dans certaines boîtes aux lettres (cela a par exemple été le cas à Colomiers) un tract visant un recrutement, via notamment la question de la sécurité, vient d’ailleurs d’être distribué. Pour Toulouse, le nouveau leader du FN 31 juge possible un gros score de Serge Laroze et une participation au second tour : « Voire même le troisième », ironise-t-il. Mais derrière cette mise en ordre de marche du FN toulousain se cache sans doute aussi la préparation de la future campagne européenne d’un certain… Louis Alliot : « Il est très attaché à sa région », plaide déjà Julien Léornadelli.

TS



UN COMMENTAIRE SUR Le FN 31 désormais en phase de conquête

  1. oToulouse dit :

    Il est sûr que le FN aura sa carte à jouer pour les municipales.
    Il est temps que Toulouse retrouve sa quiétude et sa joie de vivre.
    La Haute-Garonne ne sera pas à la traine pour les élections municipales.
    Le mouvement est en marche, on ne pourra plus l’arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.