Le Barreau de Toulouse lance son incubateur

Souvent vue comme une profession traditionnelle et homogène, la profession d’avocat est en réalité une profession très diversifiée par ses modes d’exercice (individuel, simple regroupement de moyens ou forte intégration dans des cabinets structurés), ses modes d’intervention (conseil ou contentieux) ou ses domaines d’intervention (pénal, famille, responsabilité, affaires, publique, fiscal, …).

Malgré cette image traditionnelle, la profession est une grande consommatrice de biens et d’outils informatiques. Elle est également très friande des innovations technologiques.

Les technologies de l’information et de la communication (qui ne sont plus nouvelles) envahissent peu à peu tous les domaines de l’économie. Le domaine du droit n’est pas en reste puisque de nombreuses jeunes entreprises souhaitent se placer sur ce secteur d’activités ayant l’objectif de dépoussiérer les professions du droit en utilisant les technologies de l’information et de la communication.

incubateur barreau de toulouse
Barreau de Toulouse

C’est ainsi qu’après les biotech, les cleantech, les fintech, les medtech, … les entreprises de LegalTech s’installent peu à peu dans le paysage, parfois au détriment de la réglementation applicable aux professions réglementées et de la déontologie des avocats. Ces mutations technologiques s’accompagnent de l’arrivée de nouvelles générations de professionnels (Y et bientôt Z) dont les habitudes et les objectifs de travail sont bien différents de ceux connus par le passé.

Conscient de ces mutations, l’Ordre des Avocats de Toulouse se dote d’un outil pour accompagner et impulser ces changements dont les impacts sont et seront majeurs s’agissant de l’accès au droit.

L’Incubateur du Barreau de Toulouse a pour rôle :

  • de réfléchir et d’anticiper ces changements au travers de colloques et d’événements ;
  • de faire émerger des usages technologiques au service de la profession d’avocat lui permettant de se recentrer sur le cœur de son activité ;
  • d’explorer et d’expérimenter de nouveaux modes d’exercice de la profession.

L’Incubateur du Barreau de Toulouse a pour vocation de traiter de sujets concrets tels que la gestion des connaissances, la production, les relations clients, l’implication des collaborateurs, loin des fantasmes de l’avocat virtuel et de la justice prédictive.

La première de ses actions sera de récompenser, par la remise du Prix de l’Innovation de l’Incubateur du Barreau de Toulouse, un projet ou une entreprise se distinguant par une innovation destinée à l’avocat ou pouvant apporter un service à celui-ci, tout en respectant le périmètre du droit de la profession.

A ce titre, l’Ordre des Avocats de Toulouse souhaite s’appuyer sur le tissu économique local et notamment sur l’écosystème « Startup », riche et varié, implanté à Toulouse et dans toute la région Occitanie.

Ainsi, à l’issue d’une sélection de projets et d’entreprises par un jury, le gagnant se verra remettre le Prix de l’Innovation de l’Incubateur du Barreau de Toulouse. Le lauréat se verra remettre une prestation de conseil juridique et d’accompagnement destinée à lui permettre de pérenniser son projet ou son activité et bénéficieront d’une publicité certaine et de la rencontre d’acteurs économiques locaux.

En outre, l’Incubateur souhaite :

  • organiser des permanences afin d’accueillir les porteurs de projets et les soutenir,
  • accompagner le développement d’outils utiles au métier d’Avocat (applications de prise de rendez-vous sur Internet, géolocalisation de Cabinet etc…)
  • promouvoir la réflexion engagée par l’ensemble de la profession sur son évolution et afin de faciliter l’accès au droit, à l’instar des Incubateurs des Barreaux de Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux, notamment par des conférences et des ateliers.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook ou le site Web de l’Incubateur du Barreau de Toulouse :

https://www.facebook.com/incubateurbarreaudetoulouse/

http://incubateurbarreaudetoulouse.fr/

// Communiqué //



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.