L’Association de familles endeuillées poursuit le combat

Ce mardi Toulouse a commémoré le neuvième anniversaire de la catastrophe de l’usine AZF qui avait fait 30 morts le 21 septembre 2001. Au lendemain de l’annonce par le Parquet Général du procès en appel qui doit s’ouvrir en septembre 2011, l’Association de familles endeuillées présidée par Gérard Ratier, rappelait dans un communiqué «qu’elle continue de demander qu’un Mémorial du sinistre AZF soit érigé sur l’ex site AZF», afin de permettre aux familles de victimes et aux sinistrés d’avoir enfin un lieu de recueillement et de commémoration public. Elle oeuvre également pour qu’existe sur ce Mémorial, «un lieu de conservation des archives et de la mémoire de cette catastrophe.»

 
Par ailleurs cette même association qui avait déposé plainte «à la suite des faits commis par les membres de la Commission d’Enquête interne de Total», déplore «que le Parquet Général ait rejeté sa demande de réouverture de l’information sur l’entrave à la justice.» : «Ces derniers (membres de la Commission d’enquête interne de Total, ndlr) sous le prétexte de mener leur propre enquête, étaient en fait passés sur les lieux de la “scène du crime” avant la police et les avaient bouleversés ; de telle sorte que bien des constatations des enquêteurs officiels ont ensuite été affaiblies, voire impossibles. Dans ces conditions et du fait de la relaxe prononcée par le Tribunal précisément pour insuffisance de preuve, il aurait été utile d’ouvrir à nouveau le dossier d’information de la plainte afin de l’approfondir. Tel n’a pas été l’avis du Parquet Général mais l’association ne désarmera pas et ne supportera jamais que la Commission d’Enquête de TOTAL ait menti et caché des éléments de preuve dans une affaire d’une telle gravité.» Le tribunal correctionnel de Toulouse avait prononcé la relaxe générale au «bénéfice du doute» en première instance. Ce qui avait conduit le parquet et les parties civiles à faire appel de cette décision.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.