Lancement réussi pour la ligne Garonne

Depuis le 20 décembre dernier, la ligne Garonne est ouverte aux voyageurs. Après plus de deux ans de travaux, cette ligne qui relie les Arènes au Palais de Justice a été livrée en temps et en heure. Sans lancement officiel, ni blocage syndical.

Pierre Cohen n’a pas pris le risque d’enflammer les foudres syndicales qui auraient pu entraver le lancement de la ligne Garonne. Certainement une sage décision après le blocage du 17 octobre dernier, lors d’un essai réalisé en sa présence. Le premier jour de fonctionnement s’est donc déroulé sans accroc. Un bon point pour le maire en campagne.

La ligne Garonne est l’un des projets phare en matière de transport, lancé par Pierre Cohen. Controversée par son principal adversaire, Jean-Luc Moudenc, pour qui ces 3,4 km de tramway « ne sont pas à la hauteur des enjeux de Toulouse », la ligne est un chaînon de plus dans le maillage du territoire voulu par le maire actuel. En effet, elle prolonge la ligne T1 qui part de Beauzelle vers les Arènes. Avec ce projet, Pierre Cohen a fait entrer le tramway en ville. Tandis que, dans un même temps, Jean-Luc Moudenc propose une troisième ligne de métro…

La ligne Garonne en chiffres

La ligne Garonne, c’est six stations entre les Arènes et le Palais de Justice, pour un temps de trajet de 13 minutes (et le temps de parcours Aéroconstellation-Palais de Justice est de 45 minutes, ndlr). Les travaux ont duré environ deux ans et demi pour un coût estimé à 115 millions d’euros. Auxquels il faut ajouter les indemnisations aux commerçants impactés par les chantiers : 2 millions d’euros ont été versés à ce titre jusqu’ici, et 69 dossiers sont encore en cours d’instruction.

En matière de fréquentation, l’objectif affiché par Tisséo est le même que celui de la ligne T1 : atteindre les 30 000 voyageurs journaliers. Objectif que la ligne T1 ne remplit toujours pas avec 25 000 personnes transportées chaque jour.

 

Coralie Bombail



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.