La rubrique du “ bon sens perdu ”

Lente et inexorable destruction des valeurs qui ont fait la France…
Femmes et homme de notre magnifique et beau pays, nous assistons avec tristesse à une lente dégradation des valeurs qui étaient les nôtres apparemment sans bien comprendre pourquoi.
La dernière élection qui nous avons vécue nous a fait constater un sentiment de déprime, bien que la crise nous ait relativement privilégiés par rapport à presque tous nos voisins.

 
Nous n’avons jamais été paradoxalement aussi divisés et aussi proches dans la recherche inconsciente d’une autre voie.
La majorité de nos citoyens se sent anéantie devant une société qui évolue à la vitesse de l’éclair. L’informatique nous a placés dans un monde virtuel que nous avons du mal à assimiler.
Des inégalités insupportables se creusent entre nos concitoyens ; le repaire moral qui était, à la fois, notre enseignement et nos traditions se perd dans l’incroyable avancée technologique de la connaissance.
Nous sommes, peut-être, arrivés à l’âge où la vie pourrait être créée artificiellement à base de fabrication de nouvelles bactéries dotées d’un génome.
Attention, mes frères, les hommes et les femmes de bonne volonté, ayez le courage et la motivation de ne pas vous laisser emporter dans un tourbillon que vous ne pourrez plus contrôler vous-même et vous mettre à la merci de technocrates de “haut niveau” qui vous manipuleront à votre insu.
Essayez et battez-vous pour une réflexion nécessaire et salutaire avant de vous laisser entraîner par certains beaux parleurs apprentis sorciers qui vous sollicitent par l’ensemble des médias à leur disposition.
Exigez que nos écoles soient respectées ainsi que tous ceux qui ont accepté d’enseigner à nos enfants.
Exigez que nos obligations et nos devoirs civiques soient respectés par tous.
Essayons d’oublier les faux clivages de la droite, du centre ou de la gauche qui ne créent que la lutte entre les pouvoirs personnels ou des groupes de pouvoirs alors que le seul souci de chacun des représentants devrait être l’amélioration et le sort de nos concitoyens.
Plus de quinze millions de ceux-ci se trouvent aujourd’hui dans une difficulté réelle et dangereuse de conséquences.
Exigez que l’ordre soit respecté car aucun progrès ne pourra être fait dans le trouble, la contradiction, comme le disait le vieux père de Gaulle, la chienlit…
Si nous n’acceptons pas une règle du jeu, saine et solide, dans une solidarité commune, notre Société continuera à s’effriter au détriment de tous.
Essayez localement, au niveau de votre ville et de votre région de soutenir les hommes et les femmes dont la seule ambition est de servir…
Servir son pays…C’est un bien grand mot dont il me semble que nous ayons perdu le sens, peut-être, le sens du simple bon sens.
Si vous le souhaitez, nous pourrons aborder dans cette rubrique, chaque semaine, les grands sujets d’actualité dans lesquels nous essaierons d’aborder une réflexion collective, salutaire et constructive.

Etienne le Sidaner




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.