La police municipale toulousaine est désormais armée

les-agents-de-la-police-municipale-de-meyzieu-sont-armes-photo-richard-mouillaudC’était une demande capitale du syndicat Force Ouvrière de la police municipale : étendre l’autorisation de port d’arme à la journée entière. Hier un arrêté préfectoral valable un an a été signé, permettant d’accéder à cette requête pour les policiers municipaux toulousains.

Par Myriam Balavoine

« Jusqu’à présent, nous n’avions le droit de porter notre arme de service qu’en soirée, de 17h45 à 1h » rappelle Didier Cabanié, membre du syndicat FO. Les forces de l’ordre municipales considéraient cette restriction comme une « mise en danger et une posture propice à l’insécurité », notamment depuis l’affaire Mérah qui avait éclatée en pleine journée. « Nous sommes aussi bien formés que la police nationale. Nous avons même plus de contrôles, et notre arme ne sert que dans le cadre de la légitime défense », explique Didier Cabanié. Ajouté à cela, sur les 30% de policiers municipaux armés sur le territoire français, « il n’y a jamais eu de problème, de bavure etc. Grâce au suivi psychologique, un désarmement temporaire pourra être mis en place en cas de besoin » Des arguments de poids pour appuyer la position tenue par les syndicats depuis plusieurs années, et qui auront fini par atteindre leur but. « Un policier sans arme, c’est comme un pompier sans lance à eau, ça ne sert à rien ! » achève le syndicaliste.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.