La coiffure selon Hair Mind

Depuis deux mois, l’ancien Jean-Louis David de la rue Romiguières a changé d’enseigne et est devenu Hair Mind. C’est la gérante du salon, Christine Baron, qui a décidé d’effectuer ce changement afin d’être plus libre, dynamique et mettre en place des nouveautés qui sauront charmer la clientèle.

 
Depuis le 3 janvier dernier, le salon Jean-Louis David de la rue Romiguières a changé d’enseigne tout en gardant la même équipe de travail. C’est désormais Hair Mind qui accueille les clients dans une ambiance conviviale et artistique. Et celle qui est à l’origine de ce changement se nomme Christine Baron, la gérante du salon. Son cursus est différent de celui de la plupart des coiffeurs. Elle a travaillé plusieurs années à Paris dans un grand groupe de franchise en tant que formatrice. Petit à petit, elle a pris sa place dans le monde artistique. Lorsqu’elle arrive dans la ville Rose, elle décide d’ouvrir son propre salon de coiffure, franchisé Jean-Louis David. Cinq ans plus tard (une fois leur contrat arrivé à terme), Christine Baron décide «de ne pas le renouveler. Et c’est en bon terme que l’on s’est quitté !» Mais pourquoi un tel changement ?

Être indépendant

C’est deux ans avant la fin du contrat que Christine Baron commence à préparer son nouveau projet. «Je voulais pouvoir m’exprimer comme je le souhaitais», déclare-t-elle. Durant ces deux années, elle crée deux books composés de ces propres photos et coiffures. «J’ai sélectionné des modèles qui ont l’habitude de venir chez nous.» Avec l’aide de toute l’équipe et un studio photo improvisé dans son garage, le projet commence à prendre forme. «Je me suis formée, entre temps, en photo pour obtenir un résultat vraiment pro.» Il y a de cela quelques mois, en 9 jours seulement, Christine Baron, avec l’aide de ses amis, retape le salon pour lui donner un aspect plus représentatif de leur philosophie. «J’ai voulu personnaliser totalement le salon. Le rendre moderne et jeune. Car 60 % de notre clientèle sont des étudiants ou de jeunes actifs.» Et de par cette indépendance, Hair Mind établit un système très peu répandu…

 

Tous au bar !

La grande nouveauté qu’apporte Hair Mind est sûrement le Bar à cheveux. Le ou la client(e) arrive avec les cheveux secs et propres pour un coiffage par le biais d’un appareil chauffant. «La moitié du travail est fait, lorsque la clientèle arrive. De ce fait, il y a moitié moins de travail et le tarif est donc réduit.» Effectivement, cela coûtera entre 10 et 15 euros. Un bar à chignon est prévu pour ce printemps. Le principe reste le même que le bar à cheveux, mis à part que ce sont des attaches qui sont proposées aux visiteurs pour un coût qui devrait être compris entre 20 et 25 euros. Et pour aller plus loin, Christine Baron pense faire de son salon une galerie d’art. Elle propose à des artistes d’exposer leurs œuvres gratuitement et de les aider, sans aucuns frais, à les vendre s’ils le souhaitent. «Cela me permet de décorer le salon de façon originale et de l’innover constamment.» Malgré toutes ces nouveautés, la gérante du salon a gardé quelques habitudes.

Il y a des choses qui ne changent pas

Hair Mind a gardé les mêmes tarifs que Jean-Louis David. Mais pas seulement, leur méthode de travail ne change pas non plus. La coupe des cheveux se fait toujours avec une tondeuse (spécialité de Jean-Louis David, mais qui tend à disparaître) et sur cheveux secs (un système mis en place par Christine Baron). «Cela permet de mieux travailler le cheveux, de connaître son mouvement, ses épis et d’éviter les mauvaises surprises», explique Christine Baron. Mais Hair-Mind offre également de nombreux avantages.

 

Les petits plus

C’est dans un cadre très convivial que la clientèle est accueillie. «Pour moi, la communication est très importante. Il y a un réel échange entre le coiffeur et le client.» Et pour un confort optimal, Christine Baron a souhaité rendre le salon d’une propreté irréprochable. «Les ponchos sont individuels, jetables et fabriqués avec des matières recyclées, les outils de travaux sont désinfectés à froid ainsi que les brosses qui sont nettoyées et remises en sachet pour le maximum d’hygiène.» Il y a également des offres promotionnelles réellement intéressantes. Les étudiants ont une réduction de 20 %. Il est également possible de se faire couper la frange pour 5 euros. Les soins capillaires proposés lors du shampoing sont à 2,50 (contre 5 à 7 euros dans les autres salons).
Hair Mind est en perpétuelle évolution. Son but est d’être complet, dynamique et différent. Un objectif qui semble déjà être atteint.

4 rue Romiguières, 31000 Toulouse
Ouvert du lundi au jeudi et le samedi de 10h à 19h
Le vendredi de 10h à 20h
et le samedi de 9h30 à 18h30
Tél. : 05.61.23.42.75
Sans rendez-vous,
Possibilité de réserver dans l’heure.
Site : www.hairmind.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.