Israël : Guilad Shalit est libre… Un grand jour pour la Paix…?

La paix et la liberté s’achètent. Elles se payent aussi au prix fort.  Surtout pour les Israéliens qui ont l’habitude de rendre la liberté à des centaines de meurtriers en échange d’un seul des leurs.  Et encore, il faut se souvenir que parfois, les israéliens rendus par les ennemis d’Israël le sont à l’état de cadavres.  Guilad est bien vivant, pâle, affaibli, amaigri, certes, mais vivant. Plus personne n’y croyait.

 
Notons encore une fois à l’adresse des journalistes oublieux et autistes, que les prisonniers palestiniens ont pu, durant des années, bénéficier en prison de visites, d’entretiens avec leurs avocats, leurs familles.
La Croix-Rouge avait accès à leurs cellules. Ils ont pu poursuivre leurs études, acquérir des diplômes. Personne n’irait prétendre que leur sort était enviable. Mais il n’avait rien à voir avec celui de Guilad, que personne n’a pu rencontrer depuis son enlèvement. Pendant plus de 5 ans, Guilad n’a pas reçu une seule visite, n’a bénéficié d’aucune aide.
En 2010, une paire de lunettes lui a été refusée par ses tortionnaires. Elles lui étaient pourtant indispensables pour lire, pour vivre. Mais ces détails échapperont pourtant aux commentateurs les plus avisés. Ces derniers se contenteront certainement de souligner que le Hamas est revenu dans le jeu politique du Moyen-Orient. En Israël, on sait également que le Hamas vient de recevoir un “permis de kidnapper”. La pilule est dure à avaler. Mais le fait que Guilad puisse à nouveau serrer dans ses bras ses parents et ses amis efface, pour l’instant, toute autre considération.
Une parenthèse d’humanité vient de s’ouvrir au Proche-Orient. Il faut en profiter. Il faut surtout des volontés clairement affirmées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.