Interview décalée : Pierre-Emmanuel Barré

« Pierre-Emmanuel Barré est un sale con » ! Ce n’est pas nous qui l’affirmons, c’est lui qui le revendique dans son dernier one-man show qu’il présente à la Comédie de Toulouse le 28 mars. Egalement chroniqueur sur France Inter, il évoque avec détachement et amusement l’immoralité quotidienne.  Petit avant-goût avec notre interview décalée.

 

La phrase que vous ne supportez pas d’entendre ?

“Tu vois cette cabine téléphonique? Ben je vais te la mettre dans le cul.” Ce doit être assez douloureux.

 

Un cauchemar qui a hanté vos nuits ?

Un représentant en cabine téléphonique qui se présente à mon domicile, déguisé en Pénélope Cruz. Elle me dit qu’elle m’aime, qu’elle veut m’épouser et je termine au lit avec une cabine téléphonique.

 

Quel est votre plus beau souvenir d’enfance ?

Ma première fois avec une cabine téléphonique. Ça commence à faire un peu “obsédé des cabines téléphoniques” non ?  Changeons de sujet.

 

Votre plus grosse gaffe ?

Ma naissance.

 

Votre plus grande peur ?

J’ai peur de rien. Je suis un Power Rangers. Je peux me transformer en cabine téléphonique ou en Ptéranodon si je veux.

 

Votre plus belle expérience ?

C’était en classe de chimie, j’étais en seconde, j’ai mis du sodium et du potassium dans de l’eau, le résultat était magique.

 

Votre plus gros fou rire ?

Quand j’ai mis du sodium, du potassium et de l’eau dans mon chat.

 

Quelle est votre émission TV préférée ?

Ça fait un bout de temps que je n’ai pas regardé la télé. Mais avant,  j’aimais bien « l’Effet papillon ».

 

Et celle que vous détestez ?

Les autres.

 

Qu’est-ce qui vous fait rire ?

Les gens les plus drôles sont ceux qui ne cherchent pas à l’être.

 

La pire soirée que vous ayez connue ?

Une fois, j’ai lu la biographie de Patrick Bruel pour une chronique sur France Inter.

 

Le pire cadeau que vous ayez offert ?

La biographie de Patrick Bruel.

 

Votre restaurant toulousain préféré ?

Je serais incapable de donner un nom. Mais à chaque fois que je suis allé à Toulouse, j’ai mangé comme un prince.

 

Quelle est la chanson que vous aimez fredonner sous la douche ?

Avant, je chantais « Comme un ouragan » de Stéphanie de Monaco. Mais j’ai arrêté après la tentative de suicide de ma femme.

 

Quel est votre gadget préféré ?

Une astucieuse fourchette télescopique qui me permet de faire des blagues dans les dîners mondains.

 

Quelle est votre destination préférée ?

Kaboul.

 

Quel est votre animal préféré ?

Patrick Fiori

 

Si la fin du monde approchait, que vous empresseriez-vous de faire ?

On ferait tous la même chose… On le fait ?

 

Propos recueillis par Séverine Sarrat

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.