Insécurité ; Les cambriolages en hausse

A la veille des vacances scolaires, police et gendarmerie restent mobilisés alors que les chiffres des cambriolages bondissent en Haute-Garonne depuis le début de l’année. L’opération Tranquillité Vacances est reconduite.

 
Dans quelques jours vont avoir lieu les premiers départs en vacances. Pendant plusieurs jours, voire semaines, les particuliers vont délaisser leurs habitations. Une période toujours plus propice aux cambriolages. D’où cette nouvelle campagne de prévention initiée par la cellule anti-cambriolage de la Haute-Garonne, créée fin 2009. «Nous voulons accentuer la mobilisation, l’efficacité des services de police et de gendarmerie» a ainsi déclaré le Préfet de région et de Haute-Garonne, Henri-Michel Comet, à l’issue d’une réunion de travail regroupant ce lundi, policiers et gendarmes. Car en matière de cambriolages, les chiffres pour ce début 2011 ne sont pas bons. Une étude sur les cinq premiers mois de l’année révèle en effet que sur le département de la Haute-Garonne, les cambriolages ont bondi de 17.74 % par rapport à la même période en 2010, dont +39.5 % pour les résidences principales et secondaires qui sont visitées plutôt le jour, entre 10h et 16h, alors que les commerces, eux, le sont la nuit, entre 21h et 6h du matin. Une forte augmentation liée au renchérissement de la valeur de l’or, déjà constatée l’année dernière. Quant au profil type du cambrioleur, c’est “Monsieur tout le monde” explique Lucien Pourailly, directeur départemental de la sécurité publique : «Avant, on avait le professionnel de la “cambriole” qui existe encore. Mais depuis quelque temps, on a le cambrioleur d’occasion et le “multicartes” qui exerce aussi bien dans le vol de voitures, le vol à la roulotte, et occasionnellement l’agression. Il peut agir seul ou accompagné et parfois, pas des mêmes personnes. Ce sont des équipes à tiroir.»

 

Appel au sens civique

«La lutte contre les cambriolages est en tête de nos priorités» a affirmé à son tour le Procureur de la République de Toulouse, Michel Valet, qui, grâce notamment à l’intervention de la police scientifique et technique, veut croire néanmoins à une inversion de tendance «dans le bon sens, sachant que l’on est dans un ressort qui gagne en population annuelle l’équivalent d’une ville comme Limoges. C’est un paramètre qu’il faut avoir à l’esprit.» précise-t-il. A ce propos, les forces de sécurité rappellent qu’en cas d’intrusion, il est primordial pour les besoins de l’enquête de ne pas intervenir avant l’arrivée des forces de l’ordre : «Dans 20 % des cas, la victime fait le ménage, ignorant qu’il ne faut toucher à rien» déplore Lucien Pourailly. Le Procureur de la République en appelle lui, au sens civique de chacun : «Si l’on parvenait à faire en sorte que les citoyens se sentent davantage acteurs quand ils détectent une situation anormale, on y gagnerait beaucoup.» Dans ces conditions, l’opération Tranquillité Vacances est par conséquent plus que jamais d’actualité. Elle est reconduite en cet été 2011. Les citoyens qui en font la demande à la police ou à la gendarmerie, bénéficient pendant leur absence, de la surveillance de leur habitation par le biais de patrouilles régulières des forces de sécurité.

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.