Hugues Robert dénonce la « Presse Business »

Hugues Robert, journaliste aveyronnais et ancien directeur commercial de Milan, a passé la journée du 13 juin dernier à Toulouse pour faire la promotion d’un brulot qui vise les grands médias, et la manière dont le métier de journaliste a évolué. Dans les années 90 toute une presse magazine s’était développée de manière indépendante à travers le pays (Lyon Mag, Toulouse Mag, Corsica Mag…) avant de se faire rattraper au début des années 2000 par une réalité « business », et par le rachat systématique par des groupes tels « La Dépêche du Midi » : « Aujourd’hui c’est le marché qui détermine ce que l’on écrit. Nous sommes dans la marchandisation de l’information. » Hugues Robert n’en demeure pas moins positif pour demain : « Il faut que l’on se réveille ! Je crois encore en la presse indépendante. Ce n’est pas une marchandise comme une autre. Elle est indispensable à toute démocratie. La presse comme la justice doit pouvoir rester indépendante… » Hugues Robert vient de signer un pamphlet qui défend toute une profession.

Thomas Simonian

« Presse Business, histoire critique d’une presse bien française » aux éditions des Agrumes

Disponible à Toulouse chez Ombres blanches et Terra Nova



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.