Hommage à Gérard Étienne, le philosophe haïtien… ; Au-delà des mots, restent les actes…

… Pour lutter contre les maux de la barbarie, pour lutter contre l’ignorance, contre l’oubli, contre le pardon stratégique. Gérard Vergniaud Étienne n’a eu de cesse, sa vie durant, que de combattre le mal, l’injustice et l’indifférence des grandes nations face au danger que couraient ses frères haïtiens. Mais pas seulement, car par ses révoltes il saura certes mener le combat de l’instant, mais aussi celui qui forge l’espoir, la prise de conscience pour tous les déshérités de la planète. Par ses écrits, il gravera à jamais dans la pierre les souffrances, la terreur, les crimes contre l’humanité commis en Haïti. Là comme ailleurs on ne pourra plus dire “On ne savait pas”.

 

Pour lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n°393.

En vente en kiosque au prix de 1
euro.

L’article sera consultable dans sa
totalité dans 15 jours.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.