Greeters « L’expérience alternative » Les nouveaux guides de Toulouse

Une trentaine de Greeters a été recrutée par l’office de tourisme de Toulouse pour faire découvrir bénévolement aux touristes des lieux alternatifs de la ville rose.

 

Né à New-York, le phénomène Greeters déferle aujourd’hui sur la ville rose. Des « volontaires accueillent des touristes à leur manière, afin de leur faire découvrir la ville tel qu’ils la vivent » explique Hélène Kemplaire directrice adjointe de l’office de tourisme de Toulouse. « Les Greeters sont des accélérateurs de la ville urbaine. » Toulousains d’adoption, ou natif de la ville, à ce jour, un panel de 30 bénévoles âgés de 19 à 68 ans propose désormais ses services.

 

Des Greeters polyglottes

 

Hélène Kemplaire assure que le « staff est opérationnel.» Grâce à des centres d’intérêt divers et variés, « nous découvrons la ville dans sa complexité et multiplicité» se réjouit-elle. La palette de langues parlées reste large : de l’anglais à l’allemand en passant par la langue des signes. C’est le cas de ce bénévole, Damien 27 ans, originaire du Béarn et amoureux de l’architecture toulousaine, qui nous propose des balades dans les parcs, d’aller à la découverte et de se poser sur les berges de la Garonne. Parmi « l’aîné » des Greeters, Roland, âgé de 68 ans, natif de Toulouse,  qui a déjà amorcé son expérience en accueillant un couple d’Anglais. Puis il y a Thibault, 20 ans. Cet étudiant propose d’emmener les touristes assister à des rencontres sportives. Pour lui, l’idée n’est pas nouvelle : « Lors d’un voyage à Londres, j’ai découvert la ville avec ce concept, je suis sorti enchanté de cette expérience. J’avais envie de renouveler ça, mais cette fois-ci en tant que Greeter. » Sonia Ruiz, adjointe au maire en charge du tourisme, se dit pour sa part « satisfaite du projet qui marque la diversité de la ville. »

 

Elsa Nardari

www.toulousegreeters.fr

*personne qui accueille

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.