[Grand angle] AZF : un drame peut en cacher un autre

AZF encore procès retardé FOREST

Effet collatéral. Le 21 septembre 2001 l’explosion de l’usine AZF fait 31 morts et des milliers de blessés. Deux procès et la condamnation de Grande Paroisse (filière de Total) plus tard, la cour de cassation a cassé l’arrêt de la cour d’appel de Toulouse, ouvrant un troisième round au procès AZF. L’arrêt rendu par la cour de cassation évoque un « doute raisonnable, objectivement justifié, sur l’impartialité » de Maryse Le Men Régnier, l’un des trois magistrats de la cour d’appel de […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


UN COMMENTAIRE SUR [Grand angle] AZF : un drame peut en cacher un autre

  1. Pronzato dit :

    C’est encore une fois le pot de terre contre le pot de fer.
    Les victimes quelque soit le coupable trinquent deux fois voire plus, elles ont ete ttouchées dans leur chair et dans leur bien et le procès ne leur apporte pas la réponse à lrur atteintes morales et physiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.