Galerie G3G ; Une expo, trois artistes

La galerie G3G propose de découvrir jusqu’au 24 juin les univers très différents de trois artistes toulousains. De la bande dessinée à l’art non-figuratif, du dessin à la toile peinte à l’acrylique, Gaby Casini, Mongolak et Marcel Monsempès présentent leur travail pour une exposition transgénérationnelle et éclectique.

 
Gaby Casini est un artiste discret, mystérieux, qui ne se décrit jamais aussi bien qu’à travers ses toiles. Né à Tipasa, près d’Alger, où il a grandi face à la mer, ce Toulousain d’adoption a fait de la peinture son langage, son propre moyen d’expression. A travers ses paysages maritimes, l’artiste révèle ses tourments, ses peurs, sa solitude, comme l’explique un texte court mais tellement fort, accompagnant l’une de ses œuvres : «La mer, splendeur aux lourds bruissements… La mer, insondable, profonde, rebelle, indomptable, à la fois mère et amante de l’homme qui veut se fondre en elle, veut l’atteindre, veut l’éteindre, mais seulement l’effleurer. La mer, terrible, qui prend et ne rend pas, qui triomphe sur le temps. Mer, je veux être ton ami…» La peinture de Gaby Casini montre les vicissitudes des flots, du tumulte des vagues fouettant les rochers au calme rassurant de l’étendue miroitante. Des toiles évidemment dominée par les bleus : ceux de l’eau, du ciel et de l’âme de l’artiste.
La galerie G3G propose de découvrir ou redécouvrir le travail passionnant de Gaby Casini. Mais le peintre n’est pas venu seul : il est accompagné de son fils, Philippe, qui présente lui aussi ses œuvres, dans un domaine totalement différent. En effet, Philippe, alias “Mongolak”, a fait de la bande-dessinée son terrain de prédilection. Contrairement aux paysages tourmentés de son père, le dessinateur croque les personnages, les expressions, les situations, toujours de façon amusante : «J’essaie de faire découvrir le monde tel que je le vois, avec humour et dérision.» Ses dessins ont séduit la presse qui lui a déjà commandé des planches caricaturales de l’actualité et Mongolak prépare actuellement un album compilant ses meilleures productions.

 

La même famille

Mais si vous venez faire un tour à la galerie G3G, vous serez certainement surpris par la présence de tableaux non-figuratifs, se glissant au milieu des mers de Gaby Casini et des croquis de Mongolak. Ces toiles aux lignes droites et aux couleurs vives, préférant les oranges et les mauves, ce sont celles de Marcel Monsempès. Cet autodidacte, Toulousain depuis plus de 40 ans, artiste à ses heures perdues, a franchi le pas pour exposer ses peintures, grâce au soutien et à l’encouragement de son ami Gaby. Réservé, modeste, sans prétention, Marcel veut profiter de sa présence à la galerie pour recueillir les commentaires des visiteurs : «Cette exposition est une première pour moi et elle représente un moteur de création. J’espère qu’elle me permettra d’exposer dans d’autres galeries et surtout de saisir le regard des gens sur mon style qui n’est pas encore très défini.» Marcel aime représenter le quotidien, les thèmes qui l’inspirent sur le moment mais toujours de manière détournée, abstraite : «Je pars d’un dessin classique que je triture ensuite au pinceau pour le rendre presque illisible. J’aime le mystère et l’idée que chacun puisse imaginer ce qu’il veut devant mes toiles.»
Une exposition, trois artistes… C’est ce que propose la galerie G3G actuellement, à travers le travail de trois personnages différents, trois amis, faisant partie de la même famille : celle du monde artistique.

Sophie Orus

Galerie G3G
9 boulevard des Minimes / 31200 Toulouse
05 34 40 60 32



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.