Futurapolis édition 2014: Les Universitaires et chercheurs toulousains à la Une

Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, Marie-France Barthet, présidente de l’Université de Toulouse et Pierre Cohen, président de la Communauté Urbaine Toulouse Métropole.

Jeudi 6 février, les principaux acteurs de la 3e édition du forum de l’innovation Futurapolis, qui se déroulera à Toulouse du 15 au 17 mai, ont présenté les grandes lignes de l’événement lancé par le magazine hebdomadaire Le Point en 2012.

Au programme cette année du forum des innovations Futurapolis : l’électricité et la lumière, quatre lieux mobilisés dans la ville de Toulouse et la présence de nombreux intervenants issus de la communauté universitaire et scientifique toulousaine. Pour la présidente de l’Université de Toulouse, Marie-France Barthet, « En faisant Futurapolis, vous mettez en valeur l’Université de Toulouse. Et l’Université est très connectée à l’innovation. » Les deux éditions précédentes avaient déjà marqué l’actualité. Les débats et les tables rondes entre personnalités politiques, scientifiques dont quelques Prix Nobel et industriels avaient permis de fructueux échanges avec le public venu nombreux. Cette année, plusieurs scientifiques toulousains sont sollicités pour intervenir durant les trois jours, une initiative qui renforce encore davantage l’ancrage de l’événement dans la ville rose et permet de mettre en lumière la richesse des laboratoires toulousains. « Une région riche en innovation » se rejouit Martin Malvy, président de la Région de Midi-Pyrénées, en énumérant quelques projets actuels comme par exemple le drone civil pour la surveillance des voies ferrées, le développement de la méthanisation ou encore les travaux du Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie (LAPLACE).

 

« Le public donne de l’énergie, c’est ça aussi le succès de Futurapolis »

« Notre idée de base c’est de nous adresser au plus grand nombre, révéler des vocations, échanger… » explique Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point. « Futurapolis, le rendez-vous des innovations évolue au fil des éditions. Cette année il y aura de grands moments ! » promet-il. Et parmi les points d’orgue 2014, la grande soirée du 15 mai à la Basilique Saint Sernin, durant laquelle l’auteur de best-sellers Ken Follett donnera une conférence scénographie sur le thème « L’innovation au temps des cathédrales ». Les 15 et 16 mai, la place du Capitole deviendra une piste d’essais pour voitures électriques. Durant les trois jours de Futurapolis, l’Espace EDF Bazacle livrera les secrets de la production de l’électricité et proposera une exposition dédiée à l’œuvre de Thomas Huber. Le Centre de Congrès Pierre Baudis, restera pour sa part le lieu principal du marathon de l’innovation. Au total 170 intervenants alimenteront une quarantaine de débats. L’an passé, Futurapolis avait enregistré plus de 12 000 visiteurs. Le programme 2014, la multiplication des lieux et la diversité des animations place l’événement sous d’encore plus favorables auspices et promet des chiffres de fréquentation record. Car pour Franz-Olivier Giesbert, « le public donne de l’énergie, c’est ça aussi le succès de Futurapolis. »

MA Espa

Les Plus

Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point

Les étudiants du Toulouse Business School participeront, durant 24h, au marathon de l’innovation.

L’INSERM soufflera ses 50 bougies !

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture exposera un projet pédagogique sur l’abribus de demain au centre de Congrès Pierre Baudis

Une quinzaine de PME et startups régionales déploieront l’éventail de leur savoir-faire.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.