Festiv’ 2010 ; Les jeunes talents au rendez-vous

Ils étaient près de 5 000 lycéens jeudi dernier à participer au Festiv’ organisé par le Conseil Régional au Zénith de Toulouse. L’occasion pour les lycéens et apprentis de Midi-Pyrénées de venir profiter de nombreuses animations et de présenter les projets pédagogiques menés durant l’année scolaire et financés par la Région.

 
Des concerts, de la danse, des activités sportives, des cafés-débats… La cinquième édition du Festiv’ sonnait cette année comme un avant-goût d’été pour les jeunes de Midi-Pyrénées, réunis sur le parvis du Zénith jeudi dernier. L’occasion pour les lycéens et apprentis de la région de présenter leurs projets pédagogiques, sous le soleil et dans la convivialité. Au total, ce sont 5 000 jeunes issus 106 établissements scolaires qui ont fait la joie du Président de Région Martin Malvy. Ce dernier a fait le tour des différents stands, à la rencontre de ces nouveaux porteurs d’avenir.
Ainsi, les élèves du CFA de la Chambre de Métiers du Lot ont détaillé leur travail sur la restauration d’une ambulance à destination de l’Afrique : «Nous avons tout d’abord cherché un financement auprès de divers organismes pour récolter les 3 000 euros nécessaires à notre projet. Nous sommes en train de réparer une ambulance qu’on nous a donnée avant de l’envoyer en Afrique dans un but humanitaire.» Un projet parmi tant d’autres, axés sur la culture, le sport, l’engagement citoyen ou le développement durable. L’opportunité pour les jeunes de montrer qu’ils peuvent être éco-responsables. Une équipe encadrée par des élus du Conseil Régional des Jeunes (CRJ) était d’ailleurs chargés de faire respecter certaines règles sur le site et de trier les déchets durant toute la manifestation.
Le Festiv’ s’est conclu par un spectacle et la remise de 11 prix, décernés par un jury du CRJ aux meilleurs projets de l’année. Parmi les lauréats, les élèves des lycées LP Bellevue, LGT Marcellin Bertelot, LGT Pierre-Paul Riquet, LP Marie-Louise-Françoise, LGT Ozenne et ASEI du Parc St-Agne, pour «Je consomme donc je suis ou la société de consommation revue et corrigée» : ce spectacle multidisciplinaire met à l’honneur le Hip Hop, la danse contemporaine, le kata artistique, le BMX, la boxe, la musique, la vidéo… pour créer la rencontre. Une preuve que les jeunes savent aussi innover et sont encore porteurs d’avenir.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.