EnoRev’ d’une rééducation

Franck Renimel et EnoraC’est en mai 2014 que le chef étoilé Franck Renimel et son épouse Isabelle ont fait leur première action auprès de l’association EnoRev’, association luttant pour la quête d’autonomie d’enfants atteints de paralysie cérébrale. Aujourd’hui, c’est avec Gimm Traiteur qu’ils renouvèlent leur engagement.

Par Myriam Balavoine

Le restaurant étoilé En Marge avait à l’époque accueilli un repas d’exception dont les bénéfices ont été reversés à l’association pour Enora, petite toulousaine alors âgée de 2 ans. Ensemble nous organiserons une Rééducation efficace et viablerecherche activement des méthodes de thérapie et de rééducation à l’étranger, celles dispensées en France se révélant inefficaces. C’est une course contre la montre que mènent les familles de ces jeunes enfants atteints. « Avant 3 ans, il faut faire le maximum en raison de la plasticité du cerveau des enfants » explique Gwenaëlle, maman d’Enora pour qui l’association s’est mobilisée.

Au-delà de cet objectif fondateur, l’association entend pérenniser son action en participant financièrement à la formation de kinés aux nouvelles thérapies de rééducation neuro-motrice. « Nous étions au Canada au moment du repas. C’est là-bas qu’Océane Javaux, kinésithérapeute toulousaine, est venue se former à la méthode Medek » précise Gwenaëlle. Avec déjà une vingtaine de patients pour cette méthode, la kinésithérapeute répond à un réel besoin en France. Si le parcours de soin classique ne fait pas progresser assez vite les enfants dans leur motricité et leur développement, la méthode Medek n’est toujours pas reconnue dans notre pays, avec seulement trois praticiens. Parmi eux, Océane Javaux.

Solidarité sans frontière

La paralysie cérébrale se caractérise par des lésions au cerveau ; les causes sont multiples (naissance prématurée, infection ou virus prénatal, maladie génétique), et même parfois non-identifiées mais les cas d’étude trop peu nombreux. Aider et accompagner les familles dans cette épreuve est un des objectifs d’EnoRev’. « Nous souhaitons partager notre expérience et promouvoir les solutions qui fonctionnent. Je suis consciente que sans l’association et la solidarité dont ont fait preuve mes collègues, je n’aurais pas fait grand-chose. » soulève la maman d’Enora.

Et l’élan de solidarité envers la petite fille souriante n’est pas prêt de s’arrêter. Franck Renimel s’engage de nouveau, cette fois-ci aux côtés de Gimm Traiteur, avec la création d’un plateau repas livré aux entreprises, disponible du 6 janvier au 20 février. Gimm reversera 1000 € à EnoRev’ afin de la soutenir. « Les valeurs que partagent l’association EnoRev’ et le restaurant En Marge sont celles que prône Gimm au quotidien. Le courage, l’audace, le professionnalisme, le partage mais surtout une envie de faire mieux demain. » s’est exprimé Gérard Calvet, président de Gimm. Quant à Franck et Isabelle Renimel, c’est en tant que parents de trois enfants qu’ils ont été touchés par l’histoire d’Enora. « La famille et le partage sont des valeurs essentielles à nos yeux et nous souhaitons aider les enfants, et leurs familles, concernés par ce problème, à vivre mieux leur quotidien. Cet amour de la gastronomie que nous faisons partager à la table d’En Marge doit servir la cause d’EnoRev’ ».

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.