Emploi en Haute-Garonne ; 34 643 projets de recrutement pour 2011

Selon la dernière enquête BMO (Besoin en Main d’œuvre) du Pôle Emploi Midi-Pyrénées, une entreprise sur cinq déclare embaucher en 2011 en Haute-Garonne. Les aides à domicile et aides ménagères ainsi que les ingénieurs, sont les métiers les plus recherchés dans le département.

 
Après avoir étudié la tendance au niveau régional, c’est le bilan d’une enquête BMO, plus ciblée sur le département de la Haute-Garonne, que Pôle Emploi Midi-Pyrénées vient de dresser. En décembre dernier, 30 623 établissements haut-garonnais ont été interrogés, avec un “bon” taux de retour global des questionnaires de 24 %. Ainsi, une entreprise sur cinq déclare embaucher en 2011, soit 34 643 projets de recrutement. Motif principal invoqué par ces établissements : le surcroît d’activité pour 36 % d’entre eux et la création de postes pour 39 % : «Ces données confortent notre optimisme. Le volume d’activité est en hausse, signe de reprise économique» fait remarquer Michel Castelli, Directeur Territorial Délégué Toulouse Intra Muros à Pôle Emploi. Même constat positif sur les types de contrats : 43 % seraient des CDI, 41 % des CDD de moins de six mois.
Des résultats à mettre toutefois en balance avec 45 % des entreprises qui elles, n’embaucheront pas parce que la conjoncture reste «peu favorable».
Géographiquement, ce sont les zones de Toulouse ouest et est qui concentrent l’essentiel des recrutements, à l’inverse de Toulouse centre, Saint-Gaudens ou encore Muret : «C’est une tendance qui se confirme» explique Michel Castelli, «il y a déplacement de l’activité économique à la périphérie de Toulouse, où les entreprises vont à la recherche de foncier.» Comme au niveau régional, le secteur des services a le vent en poupe en Haute-Garonne : il concentre 73 % des intentions d’embauche. Loin derrière, le commerce (3 585 projets de recrutement), la construction (2 252), l’industrie (2 062) et l’agriculture (1 421).

 

Aides à la personne et ingénieurs

Dans un deuxième temps, l’enquête BMO de Pôle Emploi met en exergue les difficultés de recrutement que rencontrent les entreprises. Elles sont les plus nombreuses dans les secteurs de la construction et de l’industrie, et tout aussi conséquentes dans celui des services. Dans le Top 10 des métiers les plus recherchés, arrivent d’ailleurs en première position les aides à domicile et aides ménagères. Madame Pereira, directrice de recrutement au sein de l’ADPAM (Association d’Aide à Domicile aux Personnes Agées et aux Malades) évoque des difficultés de recrutement liées notamment aux horaires : «Ce sont des métiers qui demandent une disponibilité 7j/7, 24h/24» précise-t-elle, tout en mettant l’accent sur l’importance de «retrouver des vocations» dans une profession qui demande plus qu’un diplôme, «un très bon relationnel et du bon sens». A noter que l’association propose autant de temps partiels que de temps complets sur l’année et que trois cessions annuelles de recrutement, ont lieu avant les vacances d’été, à Pâques et à Noël. Arrivent ensuite, les ingénieurs et cadres d’études R&D industrie et informatique. Ce que confirme William Zullo, responsable développement des Ressources Humaines chez Spie : «C’est compliqué lorsque l’on demande un certain degré de qualification. C’est vrai aussi pour les responsables d’affaires ou les conducteurs de travaux.» Malgré les difficultés, les métiers du BTP sont en revanche «beaucoup moins tabous.» Grâce à des adaptations en particulier en termes de sécurité, «leur image est plus positive. Beaucoup moins de gens y viennent par défaut» explique William Zullo.
Six mois après une première interrogation en décembre 2009, les entreprises ayant déclaré des projets de recrutement ont confirmé en juin 2010 leurs besoins en main d’œuvre, à hauteur de 90 %. L’enquête de décembre 2010 réalisée par Pôle Emploi fera prochainement l’objet d’une réévaluation similaire.

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.