Elections Européennes; Libertas, la bannière de l’union Villiers-Nihous

Le MPF de Philippe de Villiers et le CPNT de Frédéric Nihous font listes communes dans toute la France, sous la bannière Libertas. Dans notre Sud-ouest, Eddie Puyjalon, Secrétaire National de CPNT, Président CPNT de Gironde, et la Toulousaine Marie-Pierre Chaumette, membre du Bureau National MPF, Coordinatrice MPF Midi-Pyrénées et Présidente MPF de la Haute-Garonne, constituent le binôme en tête de liste.

 
Ce jeudi 9 avril, Frédéric Nihous, Président National de “Chasse Pêche Nature et Traditions” (CPNT), et Patrick Louis, Secrétaire National du “Mouvement Pour la France” (MPF), député européen, sont venus à Toulouse pour lancer la campagne Libertas, avec les responsables MPF et CPNT des 3 régions Midi-Pyrénées, Aquitaine, Languedoc-Roussillon. Indigné du règlement adopté par la Commission autorisant le mélange du vin rouge et du vin blanc pour créer du vin rosé, Frédéric Nihous, lui-même tête de liste dans le nord-ouest, a bien défini l’objectif de Libertas : «Libertas est un Mouvement européen qui veut faire respecter le choix des peuples, permettant à chaque pays d’affirmer ses particularités. Pour la première fois, ce  mouvement politique, en  présentant des listes dans les 27 pays de l’UE, nous donne les moyens de réorienter la politique européenne avec les députés Libertas qui seront élus le 7 juin prochain, et d’appliquer notre programme.» Un programme développé dans ses grandes lignes par Patrick Louis, tête de liste MPF dans le sud-est : «Oui à une Europe respectueuse des nations et démocratique : est-il démocratique que le Parlement impose aux peuples le Traité de Lisbonne, “copié-collé” de la Constitution rejetée par le NON au référendum du 29 mai 2005 ? Est-il démocratique de refaire voter ceux qui ont voté NON jusqu’à ce qu’ils disent OUI ? Oui à une Europe qui respecte l’authenticité, les traditions, la culture, l’identité de chaque peuple.» Réaffirmant son opposition à l’entrée de la Turquie dans l’UE, il a dénoncé l’ingérence de Barack Obama à ce sujet, et défendu l’indépendance militaire et diplomatique de la France. Eddie Puyjalon, tête de liste CPNT, a affirmé avec force la nécessité d’une Europe protectrice, avec des barrières douanières aux frontières, un système de taxes de régulation en fonction des règles sociales et environnementales appliquées aux produits d’importation. «Il faut donner les moyens à nos entreprises de relocaliser et réindustrialiser notre pays.» Il souhaite rendre obligatoire un contrôle strict des entreprises qui auront perçu des fonds publics. Ses priorités sont de défendre la sylviculture, la viticulture, l’agriculture, les territoires de montagne, la pêche, la chasse et les sports de nature. Quant à Marie-Pierre Chaumette, 2ème de liste MPF, elle a exprimé sa déception face à une Europe qui, loin de nous faire rêver, nous coûte cher, s’élargit démesurément, nous asservit à des institutions lointaines et contraignantes et à des manœuvres qui volent aux peuples leur pouvoir de résistance et la prise en main de leur destin. Elle s’inquiète pour le manque d’enthousiasme des jeunes (33 % seulement ont voté au plan européen en 2004) : «Il est temps de tourner la page, et, au nom de la liberté des peuples, de voter Libertas.»

Contact : 06 08 00 08 92
www.libertas2009.fr



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.