Eglise Saint Aubin, la massive inachevée

Située à l’est du centre historique de la ville, à proximité du canal du Midi dans le quartier éponyme, la massive église Saint Aubin a de quoi intriguer ! Sa construction démarre en 1847 par, et sur les plans de l’architecte Auguste Delort, à qui l’on doit aussi le monumental dôme de La Grave. L’ambitieux projet de départ, pour des raisons financières, a dû être revu à la baisse et est resté inachevé. Marqué par un surprenant mariage de styles (gothique, roman et byzantin), l’ensemble reste massif et impressionnant. Le site sur lequel est construite l’église est, depuis l’Antiquité, un lieu d’inhumation, un cimetière qui accueillait une chapelle dédiée à Saint Alby au 13e siècle. La Révolution française a eu raison de l’édifice existant à cet endroit. L’église Saint Aubin n’a pas de clocher mais la façade principale offre à la vue du passant attentif une coupole surplombée d’une croix, élevant l’édifice à près de 30 mètres de hauteur. Saint Aubin, dit encore Alban, Albin, Albe était d’après les écrits l’un des tous premiers martyrs anglais. Converti par un prêtre chrétien de passage, il est arrêté par la police et mis à mort à la place de ce dernier car il avait revêtu sa tenue de religieux pour le sauver. L’église a ouvert ses portes il y a 160 ans cette année.

EMA



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.