[Dossier] Elle a testé pour vous… Jacquie et Michel

JT-strip_def

Deborah* a 21 ans et elle a participé à des films X, diffusés sur Jacquie et Michel TV.

Pourquoi ?

J’ai toujours été attirée par le milieu du sexe sans pour autant être libertine. J’étais complexée et ne parvenais pas à me situer sexuellement. Je ne savais pas si j’étais belle, désirable, ni quelle était la portée de mon sex appeal. Pourtant j’étais très en demande, regardais un film porno par jour et enchaînais les partenaires, jusqu’à quatre par semaine. Et puis j’ai eu un déclic : j’ai compris que j’avais besoin de me rassurer. J’ai alors pensé que participer à des vidéos X pourrait m’aider à prendre confiance en moi. Et je me suis lancée. J’ai tourné plusieurs pornos, dont deux pour le site de Jacquie et Michel.

Comment ?

D’abord, on discute avec les équipes de J&M et les autres acteurs des pratiques que l’on souhaite faire et celles que l’on préfère éviter. Ensuite, un rendez-vous est fixé pour le tournage. Généralement, cela se passe dans un hôtel, un appartement… un lieu loué par la production. Là, le scénario nous est expliqué et l’on prépare la mise en scène avant de passer au maquillage. Ensuite… action ! J’ai tourné environ une heure pour 40 minutes de film au final. Même amateurs, les acteurs sont rémunérés, environ 400 euros par vidéo. Mais je ne l’ai pas fait pour ça, j’ai réellement pris du plaisir… j’ai même adoré ça !

Retour d’expérience ?

Cela m’a permis de passer un cap dans ma vie. Je sais maintenant qui je suis et de quoi je suis capable. J’ai confiance en moi et j’ai réussi à passer outre mes complexes. En revanche, je ne le recommanderais peut-être pas à tout le monde car cela peut être lourd à porter. Ce site est visité par beaucoup de monde et si quelqu’un vous reconnait… il peut y avoir des conséquences. Personnellement, j’ai arrêté de faire du porno car je me suis mise en couple. Cela était difficile à assumer pour lui, il se comparait aux acteurs et ne comprenais pas que je puisse y prendre du plaisir. Aujourd’hui, je peux dire que je suis satisfaite au niveau sexuel et que c’est en partie grâce au porno !

*Le prénom a été changé

A lire aussi : Jacquie et Michel… et nous !

A lire aussi : Du Devoir au plaisir

A lire aussi : On dit merci qui ?

A lire aussi : Atelier sexualité : quand les langues se délient



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.