[Dossier] Education, ils font autrement…

©La Prairie
©La Prairie

Pour un apprentissage actif

Pourtant sous contrat avec l’État, le collège privé La Prairie de Rangueil base ses méthodes d’enseignement sur ce que l’on appelle l’éducation nouvelle. Ce courant pédagogique prône la participation active des élèves dans leur propre apprentissage. Ainsi, la classe de 5e a étudié le Moyen-Age à travers les textes de l’époque, la découverte des équipements de chevaliers, la confection de blasons… L’interdisciplinarité permet de ne pas isoler les matières les unes des autres mais de favoriser un apprentissage global.

 

Une scolarité sans notes

Partant du constat que les notes stigmatisent les mauvais élèves et ne sont plus qu’une formalité pour les meilleurs d’entre eux, le collège Jean Rostand de Balma a choisi de tester l’évaluation par compétences. Durant trois ans, une classe de 4e a réuni un panel d’élèves de niveaux différents. À l’aide d’un bulletin trimestriel et d’un code couleur, les professeurs et les parents peuvent se rendre compte de l’assimilation, ou pas, d’une notion. Résultat : la plupart des collégiens se disent contents de ne plus avoir de notes, surtout les plus en difficultés qui retrouvent confiance.

 

©los.angelista
©los.angelista

Les cours à la maison

L’instruction à domicile séduit de plus en plus de parents. 25 000 élèves (de 6 à 16 ans) suivent leur scolarité à la maison, soit une augmentation de 30 % en cinq ans. La recherche d’un mode d’enseignement différent en est la principale raison, même si les problèmes rencontrés au collège par l’enfant sont aussi évoqués. Mais si les méthodes sont libres, le suivi n’est pas pour autant négligé. La volonté de la famille d’assurer l’instruction d’un élève doit être déclarée au maire et à l’Éducation nationale. Cette dernière vérifie tous les ans que l’élève a bien assimilé les connaissances requises en fin de cycles.

 

 

 

A lire aussi : Nouveau collège : place aux travaux pratiques 

A lire aussi : Apprendre à instruire 

A lire aussi : François Dubet : « On ne va pas assister à une révolution dans les collèges » 

A lire aussi : La refonte du collège, de la théorie à la pratique

A lire aussi : Education : les solutions de la semaine 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.