Difficultés de circulation ; La Communauté Urbaine réagit

Pour faire face aux problèmes de circulation engendrés par les travaux du centre de Toulouse, la Communauté Urbaine du Grand Toulouse lance une campagne d’information et d’accompagnement des usagers.

Depuis vingt ans, Toulouse est régulièrement confrontée à d’importants chantiers qui la paralysent. Dernier en date : celui de la ligne G du tramway, qui a entraîné la fermeture le 13 février dernier du mini tunnel des allées Jules Guesde et avec lui, des embouteillages plus ou moins conséquents. L’opposition municipale en a d’ailleurs fait ses choux gras sur fonds de législatives. Dans notre précédente édition (Journal Toulousain du 1er mars 2012), Elisabeth Pouchelon, candidate UMP sur la 9ème circonscription de Haute-Garonne, dénonçait «les conséquences dramatiques pour les Toulousains» ainsi que «l’incohérence» du trajet du tram Garonne.

Pierre Cohen assume

Pour répondre à ses attaques, comme à d’autres sur les longueurs par exemple de la rue Alsace, la Communauté Urbaine du Grand Toulouse réagit.  Elle vient de déployer un dispositif d’information et d’accompagnement des usagers, «sans précédent» selon ses dires.  «Ces chantiers sont indispensables pour améliorer les déplacements et la mobilité dans l’agglomération et je les assume ; d’autant qu’on les oublie une fois qu’ils sont terminés» assure Pierre  Cohen, président de la CUGT, «Il y a une guerre de l’information à relever. Bien renseigner amène les gens à prévoir et à ne pas se retrouver dans la nasse.» Ainsi, pendant toute la durée des travaux, neuf médiateurs sont présents sur les chantiers, cinq pour le tram Garonne, quatre pour les rues Alsace et Pargaminières. Objectif : informer riverains, commerçants, et prendre en compte leurs demandes. Autre dispositif : une page dédiée à la circulation en ville sur le site de la mairie (www.travaux.toulouse.fr) Les internautes pourront s’abonner au service d’alerte sms et au flux rss travaux/circulation. De même, une application mobile doit être prochainement mise en place pour permettre aux usagers d’accéder à des informations sur les flux de circulation, le remplissage des parkings relais, les chantiers aussi bien sûr et le fonctionnement du réseau des transports en commun. Et pour ceux que la technologie rebute, un document recensant les travaux en cours doit être mis à disposition du public à l’accueil du Capitole, au point Info famille et sénior, au siège de la Communauté Urbaine et dans tous les lieux culturels proches des travaux. Pour aider également sur le terrain, les policiers municipaux ont été mis à contribution : «Ils resteront sur place tant que les réflexes ne seront pas complètement pris» annonce Pierre Cohen. Ces différents chantiers devraient créer 10% à 20% de perturbations supplémentaires.

Claire Manaud



UN COMMENTAIRE SUR Difficultés de circulation ; La Communauté Urbaine réagit

  1. Lattes Jean-Michel dit :

    Le système par SMS est sans intéret… soit vous êtes chez vous ou à votre bureau… et vous avez le site qui vous donne depuis 10 ans le traffic à Toulouse en temps réel… soit vous êtes dans votre voiture et un SMS vous confirme que vous êtes planté dans un embouteillage !
    En plus si vous regardez votre portable… vous êtes en infraction… génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.