La difficile prise en charge des mineurs isolés étrangers

autonomie

ASILE – Le 15 octobre dernier, le collectif AutonoMIE installait dans un hôtel désaffecté du Nord de Toulouse 70 mineurs isolés étrangers s’étant retrouvés à la rue après le classement sans suite de leur demande de protection par le parquet de Toulouse. Ils attendent désormais l’examen de leurs recours par le juge des enfants. – Axelle Szczygiel   Après la rue, ils ont désormais un abri et un lit. 70 adolescents étrangers ont trouvé refuge depuis mi-octobre dans un hôtel […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.