Délinquance en Haute-Garonne; Les atteintes aux personnes en hausse

En matière de taux de criminalité, notre département se classe en 14ème position sur 96 au rang national. Un léger recul par rapport à 2007/2008, la Haute-Garonne se situant alors en 12ème position. Il n’empêche, les chiffres explosent, notamment les escroqueries et infractions économiques et financières et les atteintes volontaires à l’intégrité physique.

 
L’Observatoire National de la Délinquance et la Préfecture de la Haute-Garonne ont dévoilé les derniers chiffres de la délinquance sur le département. Le services de l’Etat ont d’abord établi un comparatif sur 6 mois entre janvier et juin 2008 et la même période en 2009. En forte hausse, (chiffres de la police et de la gendarmerie confondus), les escroqueries et infractions économiques et financières, (faux et contrefaçons, infractions à la législation sur les chèques) +7.85 % (et +9.40 % sur le seul mois de juin 2009).

Un bon élève : La sécurité routière

En augmentation également, les atteintes aux biens +0.14 %, à savoir, les vols à main armée (avec armes à feu) qui explosent avec +76.92 %, les cambriolages +6.05 %, les vols à l’étalage et sur les chantiers +3.26 %. Même constat alarmant pour les atteintes volontaires à l’intégrité physique +3.83 % (+6.67 % sur le seul mois de juin 2009) avec dans le détail, +4.91 % pour les violences physiques non crapuleuses, +1.89 % pour les violences physiques crapuleuses, +1.82 % pour les violences sexuelles (en fort recul toutefois par rapport à 2007/2008 où elles étaient de +7.82 %) et +4.93 % pour les menaces de violence (là aussi +10 % en 2007/ 2008).
Le total des gardes à vue s’élève lui à +5.03 %. Même chose pour les mises en cause, +7.66 %.
Autres données, celles qui concernent la sécurité routière. Là, les nouvelles sont plutôt bonnes puisque le nombre de blessés est en baisse : 143 en juin 2008, 131 en juin 2009. Le nombre de tués également : 8 en juin 2008, 6 ce mois-ci. Idem pour le nombre d’accidents : 110 contre 117 toujours sur la même période.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.