Côté Pavée: Des riverains en colère

A proximité de l’avenue Jean Rieux, une quinzaine d’habitants de la Côté Pavée demandent «l’arrêt du bétonnage» de leur quartier.

D’ordinaire, le quartier est plutôt calme. Mais depuis plusieurs mois, des habitants de la Côte Pavée s’inquiètent de voir pousser çà et là des permis de construire, qui aboutiraient selon eux à la construction de 250 logements supplémentaires sur un rayon de 200 mètres autour de l’avenue Jean Rieux. Aujourd’hui ils se montent en association (Association de défense des résidents de la Côte Pavée) et demandent expressément «l’arrêt du bétonnage» de leur quartier, «livré à l’appétit des promoteurs immobiliers». C’est le cas de ce riverain qui réside rue Saint Eloi. Derrière son pavillon, un terrain de 1000 mètres carrés où il est prévu la construction de quatre villas. «Nous craignons que ces logements ne nous apportent que des nuisances : plus de monde, toujours plus de voitures alors que le quartier manque déjà de stationnements et moins d’ensoleillement dans nos jardins.» s’indigne-t-il, tout en désignant une façade «typiquement toulousaine» qui serait vouée à la destruction. Face à ces préoccupations, la mairie de Toulouse répond par un communiqué : «Il s’agit d’un projet d’extension et surélévation d’un bâtiment existant sur une parcelle privée qui n’a pas fait l’objet d’une protection particulière par un classement en espace vert dans l’ancien PLU ni dans le futur. La Ville examinera avec attention, s’il y en a, les recours qui seront déposés.» L’affaire a été portée au Tribunal administratif. Une pétition pourrait suivre.

 

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.