Concert des ordres nationaux ; Prestige et entraide

Fin juin, les Ordres nationaux, représentés en Haute-Garonne par le Colonel Serge JOP pour la Légion d’honneur et Gérard Elbaz pour l’Ordre National du Mérite, organisaient au Théâtre du Capitole un concert de gala au profit de leurs oeuvres d’entraide.

 
De très nombreux participants (près d’un millier) ont tenu à assister à cette magnifique soirée, en présence notamment du Préfet Henri-Michel Comet, des deux Présidents nationaux, le Général d’armée Hervé Gobilliard pour la Société d’Entraide des Membres de la Légion d’honneur et le Professeur Jean Claude Talbert pour l’Association des Membres de l’Ordre National du Mérite, du Colonel Tavel Commandant la Région de Gendarmerie Midi Pyrénées, du Recteur Olivier Dugrip ainsi que de nombreuses hautes personnalités du monde politique, économique, associatif et de la Défense nationale.
Dans son allocution d’accueil le colonel Jop a remercié en particulier les principales personnalités présentes ou représentées, distinguant d’une caractéristique ou d’un trait chaleureux chacune d’entre elles, mentionnant au passage qu’il ne pouvait citer tout le monde mais assurant l’ensemble de l’auditoire de la gratitude des organisateurs. Il a éga- lement eu une attention pour les partenaires qui l’avaient soutenu dans la réalisation de cette manifestation. Pour sa part M. Elbaz s’est attaché à rappeler l’engagement des Compagnons des deux Ordres pour le rayonnement des valeurs communes à la Légion d’honneur et à l’Ordre National du Mérite.

 

Le concert, donné par l’Orchestre à cordes de la Garde Républicaine dirigé par le Colonel François Boulanger, a obtenu un très grand succès : le programme musical, classique mais d’une gran-de intensité, magistralement interprété, a continuellement mis en évidence le haut niveau d’excellence de cet ensemble renom-mé de l’Armée Française qui revenait pour la seconde fois dans notre prestigieuse salle du Théâtre du Capitole.
En fin de soirée et devant  un public conquis, les deux présidents départementaux ont remis un souvenir symbolique au chef d’orchestre, traduisant par ce présent les relations privilégiées qui le lient maintenant à notre ville de Toulouse.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.