Communiqués des élus suite à la fusillade du 19/03/2012 à Toulouse

Pierre Cohen (Député – Maire de Toulouse)

Un professeur et ses deux enfants ont été tués lundi matin lors d’une fusillade devant le collège juif Ozar Hatora de Toulouse, rue Jules Dalou. « Comme l’ensemble du conseil municipal, je suis horrifié par cet acte abominable », a réagi Pierre Cohen qui s’est immédiatement rendu sur les lieux. « Je demande au Préfet de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des lieux publics, et notamment des lieux de culte, à Toulouse. »
« Je serai par ailleurs extrêmement attentif au déroulement de l’enquête. Je souhaite que la lumière soit faite au plus vite afin que l’auteur de cet acte inqualifiable soit interpellé et jugé. » (Communiqué de presse de la Mairie de Toulouse)

Martin Malvy (Président de la Région Midi-Pyrénées)

« Ce qui s’est passé ce matin est effroyable. Et le mot est faible. On ne peut être qu’atterré, s’incliner devant la douleur des familles, la communauté juive et associer à leur deuil tragique l’ensemble de nos concitoyens. » (Communiqué de presse)

Régis Godec (Adjoint au Maire de Toulouse – Europe Ecologie Les Verts)

« Soyons dignes face à l’ignominie. Il faut arrêter ce criminel au plus vite, et faire le nécessaire pour l’empêcher de tuer une fois de plus. J’espère que les responsables politiques sauront respecter les victimes et leurs familles et ne pas utiliser ce drame au service de leur campagne. » (Facebook)

Bertrand Serp (Candidat UMP législatives – 4ème circonscription/Ancien adjoint à la Mairie de Toulouse)

« J’exprime ma compassion face à ce crime odieux et soutiens les familles endeuillées » (Twitter)

Nadia Pellefigue (Conseillère régionale Midi-Pyrénées)

« Horreur, douleur pour les enfants et les familles après la fusillade devant le collège juif Ozar Hatora de Toulouse »

(Twitter)

Christine de Veyrac (UMP, PPE, F)

Comment ne pas être saisie par l’effroi et l’horreur…de cet acte de barbarie.

Mes pensées sont toutes entières tournées vers notre concitoyen et  nos enfants, tués de sang-froid ce matin.

Les mots sont impuissants devant une telle horreur… mais, bien entendu, je souhaite que des moyens exceptionnels soient mobilisés pour traquer, pourchasser, et retrouver l’assassin.

Nous pleurons aujourd’hui avec les familles, les enfants, la communauté juive, et toute la population toulousaine“.

Les élus de « Toulouse Métropole » 

René BOUSCATEL, François CHOLLET, Marie DEQUE, Serge DIDIER et Chantal DOUNOT

« La communauté juive toulousaine vient d’être frappée en plein cœur. Un acte meurtrier incompréhensible a, ce matin, coûté la vie à quatre de ses membres, parmi lesquels trois élèves de l’école Ozar Hatorah.

Particulièrement bouleversés, les élus du groupe Toulouse Métropole, qui s’associent à la douleur des familles des victimes et partagent la vive émotion des Toulousains, condamnent avec la plus grande fermeté cet acte odieux et lâche.

Ils souhaitent témoigner leur soutien et leur solidarité à la communauté juive et à ses représentants et adressent leurs sincères condoléances aux familles des victimes. »

La Fédération PS 31

« La fédération de la Haute-Garonne du Parti Socialiste tient à faire part de sa totale solidarité à l’égard des familles endeuillées par l’assassinat de plusieurs enfants et un adulte qui s’est déroulé ce matin devant l’école juive « Ozar-Hatorah » de Toulouse.

Il n’y a pas de mot assez dur pour condamner cet acte barbare et fou. Et pas de mot assez fort et juste pour réconforter les proches des innocentes victimes qui ont péris dans cette attaque meurtrière.

Elus et militants socialistes sont horrifiés et stupéfaits par ce crime d’une extrême lâcheté, dont les motivations restent à éclaircir, et attire l’attention de toutes et tous sur le nécessaire renforcement de la cohésion et l’unité républicaine, dans un pays où les actes et discours discriminatoires se sont banalisés ces dernières années.

Les socialiste de Haute-Garonne adressent leurs pensées émues et leur solidarité aux familles endeuillées. »

(Communiqué)

Jean-Luc Moudenc (Ancien maire de Toulouse – Pdt UMP31)

« Je tiens à exprimer au nom de l’UMP 31 toute mon indignation et mon horreur après la fusillade mortelle devant le collège Ozar Hatorah à Toulouse.

J’adresse aux familles et proches des victimes mes plus sincères condoléances et leur dit ma profonde compassion.

Je n’oublie pas les personnes blessées à qui je souhaite un prompt rétablissement.

Je formule toute ma sympathie à la communauté juive de Toulouse touchée dans son cœur et son âme.

Je fais confiance aux services de la police judiciaire de Toulouse pour que soit rapidement démasqué l’auteur de cet acte odieux.

J’approuve enfin les mesures prises par le Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, de renforcer la surveillance et la vigilance autour des lieux d’enseignements Israélites ».

Le Recteur

Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Toulouse, chancelier des

universités, exprime sa plus profonde émotion suite au drame survenu ce

jour au collège privé Ozar Hatorah de Toulouse.

Dans cette terrible épreuve, il assure les familles des victimes et l’ensemble

de la communauté éducative de tout son soutien et de sa solidarité la plus

totale ; il s’associe au deuil des familles dont il partage l’étendue de la

douleur.

Robert Le Gall, Archevêque de Toulouse

Après l’assassinat des parachutistes ces jours derniers à Toulouse et Montauban qui a profondément ému notre région, un pas de plus a été franchi dans l’horreur ce matin avec le meurtre de quatre personnes dont 3 enfants devant le collège juif Ozar-Hatorah dans le quartier de La Roseraie, à Toulouse. Actuellement à New York pour trois jours de rencontre auprès de nos frères juifs avec une délégation d’une dizaine d’évêques conduite par le Cardinal Vingt-Trois, notre émotion est très grande. Nous exprimons aux familles touchées par cette horreur nos sentiments de profonde compassion et notre prière.

UNITE SGP POLICE Midi-Pyrénées

UNITE SGP POLICE exprime sa stupeur quant à l’horreur de cette série d’assassinats perpétrés en plein jour et en pleine rue, et témoigne du profond émoi perçu par les fonctionnaires de Police sur la circonscription de Toulouse, lesquels sont particulièrement marqués par ces fusillades à répétition. Les Policiers viennent de recevoir pour instruction de renforcer la surveillance et la présence à proximité des sites religieux sensibles et à redoubler de vigilance lors des patrouilles sur la ville. UNITE SGP POLICE exprime le désarroi des forces de l’ordre face à l’ampleur de la tâche et les difficultés à assurer une présence massive sur la voie publique pour garantir la sécurité de tous, et implore l’administration de renforcer au plus vite les effectifs sensiblement diminués depuis plusieurs années.

 

Gérard Trémège, président du groupe « Républicains et Territoires » à la région

Le groupe Républicains et Territoires, par la voix de Gérard TREMEGE, condamne avec la plus grande fermeté l’acte odieux et lâche qui a coûté la vie à plusieurs personnes, dont trois enfants du lycée Ozar Hatorah, et frappé la communauté juive toulousaine en plein cœur.

Le groupe Républicains & Territoires souhaite témoigner son soutien à la communauté juive et à ses représentants et s’associe à la douleur des familles des victimes auxquelles il adresse ses sincères condoléances

Jean-Louis Borloo,

En réaction à l’acte de barbarie atroce qui s’est produit ce matin à Toulouse, devant l’école Ozar Hatorah, Jean-Louis Borloo, Président du Parti Radical ” fait part de sa très grande émotion et exprime toute sa compassion aux victimes et à leurs familles. Devant une telle situation et peu importe les hypothèses, c’est la République qui est aujourd’hui mortellement touchée et en deuil. L’union nationale des Républicains est indispensable et sera la plus forte.”

Guillaume Cros, Président de Groupe,
Pour les élu-es EELV au Conseil régional

Les élus Europe Écologie Les Verts sont horrifiés par l’odieux attentat perpétré ce matin devant l’école juive Ozar Hatorah à Toulouse.

Cet acte criminel, qui visait à tuer des enfants et des adultes simplement parce qu’ils sont juifs, blesse chaque française et chaque français dans sa chair et dans son âme.

EELV entend exprimer son plus profond respect et sa totale compassion avec la douleur des familles des victimes et de leurs proches.

Grigori Michel, candidat centriste 6 ème circonscription

Grigori Michel exprime sa profonde tristesse et son indignation face à cet acte abominable d’une violence inouïe.
Au nom de l’ensemble de son équipe, il adresse aux familles des victimes ses sincères condoléances et partage leurs douleurs.
Les enfants de la République, les citoyens français et le bien-vivre ensemble ont été attaqué ce matin. Grigori Michel appelle donc la classe politique à parler d’une seule voix afin de condamner cet acte et de tout mettre en oeuvre pour retrouver le coupable des assassinats.
La décision de mettre entre parenthèses la campagne présidentielle est une preuve de responsabilité et de respect envers la dignité des familles mais aussi de tout le peuple Français.
Nous nous associons à toutes les françaises et tous les français en ce jour du 19 Mars 2012 pour exprimer notre solidarité.

 

Les élus non inscrits de la Mairie de Toulouse

 

” Après la fusillade de ce matin qui a fait cinq victimes innocentes (4 morts et un blessé grave), nous sommes, comme tous les Toulousains et plus largement l’ensemble des Français, indignés et profondément attristés

 

Nous tenons à exprimer notre solidarité et notre soutien aux familles des victimes, ainsi qu’a la communauté juive de France. Nous espérons auprès de la famille du jeune homme hospitalisé pour son rétablissement.

 

Nous exprimons  également notre solidarité et notre soutien  aux familles des militaires  assassinés dans des conditions similaires  à Toulouse et Montauban. 

 

Nous espérons que l’auteur, ou les auteurs, de ces actes odieux, et, semble-t-il racistes soit rapidement appréhendé.”

 

Malika Aradj
Yvette Benayoun Nakache
Marie Françoise Mendez
Jean Luc Forget
Jean Luc Lagleize

Marie-Pierre Chaumette, Conseillère régionale

Marie-Pierre CHAUMETTE, Présidente du MPF 31, Conseillère Régionale Groupe Républicains et Territoires, exprime son émotion face à l’acte horrible et lâche qui a coûté la vie à un adulte et des enfants, et s’associe à la douleur des familles et de l’équipe éducative de l’école juive OZAR-HATORAH.

 

Jean-Jacques Bolzan, secrétaire départemental du Parti Radical 31

 

Jean-Jacques BOLZAN éprouve une profonde indignation après cet acte odieux qui a eu lieu ce matin à Toulouse devant une école juive.

 

Le Parti Radical de la Haute-Garonne présente l’expression de ses condolèances et de ses amitiés aux familles des victimes.

 

Jean-Jacques Bolzan appelle tous les républicains à s’unir pour que ces actes de barbarie ne se reproduisent plus.

 

L’enseignement catholique du diocèse de Toulouse
Les communautés éducatives des établissements de L’Enseignement Catholique, la direction diocésaine, veulent exprimer leur profonde émotion suite à la tragédie qui vient de frapper l’école Ozar-Hatorah de Toulouse et manifester leur sympathie envers tous ceux qui sont tragiquement touchés par ce drame. Elles apportent leur soutien à la communauté juive et dénoncent avec la plus grande fermeté cet acte criminel. Les établissements d’enseignement catholique sont invités à se joindre à l’appel lancé par le Président de la République en observant une minute de silence demain mardi 20 mars 2012 à 11h00. Cette manifestation de recueillement pourra aussi être accompagnée d’un temps d’échange avec les jeunes.

Olivier Arsac, secrétaire départemental de Debout la République
Debout La République 31, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, s’associe à la douleur indicible des familles endeuillées et meurtries par la tuerie de l’école juive Ozar Hatorah. Nous adressons nos plus sincères condoléances aux proches des victimes. Nous nous sentons solidaires de tous les Français de confession juive aujourd’hui dans la peine et le désarroi. Dans ce drame ce sont aussi tous les enfants et toutes les familles de France qui sont atteints. Nous apportons aussi notre soutien et nos encouragements aux forces de sécurité dans la traque de celui qu’il faut bien appeler désormais l’ennemi public numéro 1. Puisse la nation s’unir dans le recueillement.

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France bouleversée.

L’Amitié Judéo-Chrétienne de France est plus que jamais aux côtés de la communauté juive, plus particulièrement de celle de Toulouse, de ces familles frappées par une effroyable barbarie.
La monstruosité de ces meurtres rappelle d’indicibles souvenirs. Quelle que soit la conclusion de l’enquête il s’agit à l’évidence de racisme, de l’antisémitisme le plus effrayant et le plus lâche, s’agissant d’assassiner de sang-froid des innocents, dont des enfants en bas âge.

Pasteur Florence Taubmann Henri Planet Bruno Charmet
Présidente de l’AJCF Secrétaire Général Directeur

Françoise LABORDE, Sénatrice de la Haute Garonne, s’associe à la vive émotion soulevée par la fusillade devant le Collège juif Ozar Hatorah de Toulouse. Elle condamne fermement la violence inqualifiable de cet acte.
Elle présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et assure les blessés et la communauté juive de son soutien . Elle place toute sa confiance dans la justice française pour faire la lumière au plus vite sur cette terrible affaire.

Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) la communauté Juive en état de choc

La communauté juive est en état de choc après l’assassinat délibéré d’au moins trois personnes dont deux enfants devant une école juive de Toulouse ce matin du 19 mars 2012. Nous nous associons à la douleur des familles des victimes.
Au regard de l’extrême gravité de cette attaque, une cellule opérationnelle de la communauté juive vient de se réunir pour évaluer la situation en relation avec les pouvoirs publics.
Compte tenu des informations dont nous disposons actuellement, nous appelons à la responsabilité de chacun, à la vigilance et au calme.

 

Djillali LAHIANI, Conseiller municipal

Je suis extrêmement choqué par le crime qui a été commis à Toulouse.  Bien qu’il faille rester prudent, cet acte, comme les assassinats de militaires de la semaine dernière, sont susceptibles d’être portés par un combat xénophobe et antisémite. Voilà le résultat de l’intolérance et de la haine de l’autre, que la République ne doit cesser de combattre. Comme l’a si justement dit le Président Sarkozy, la République est plus forte que ce déversement de haine. Les victimes, leurs proches, les familles des enfants scolarisés doivent être assurés du soutien total de notre communauté musulmane toulousaine.

Alliance Police Nationale 

Ce matin vers 8h15, au Lycée et collège Ozar Atorah,lieu d’enseignement Israelite, 33 rue jules DALOU à
Toulouse dans le quartier Jolimont, 1 individu casqué arrivé à l’école, à bord d’un scooter dont la couleur
reste à déterminer (noir, ou noir et blanc ou argenté, plusieurs témoignages contradictoires),
sort une arme de poing de gros calibre et tire sur 3 personnes devant l’école puis entre dans l’école
et tire sur 2 autres personnes . Il abat froidement ses victimes d’une balle dans la tête.
La détermination du tueur fait froid dans le dos, quand son arme s’enraye, l’assassin en sort une
deuxième et continue son forfait puis s’enfuit calmement avec son scooter. 1 quinzaine de douilles
de gros calibre sont laissées sur place.
Le bilan des victimes est très lourd 1 père de famille de 30 ans est tué, plusieurs enfants assassinés,
3 ans, 6 ans et 8 ans, 1 adolescente de 16 ans entre la vie et la mort.
Le mode opératoire, l’armement et le signalement de l’auteur pourait laisser penser qu’il s’agit du
même auteur que celui des assassinats de Toulouse et Montauban.
Le parquet antiterroriste est saisi, tous les services de police sont mobilisés pour appréhender l’auteur.
Alliance Police Nationale souhaite que tous les moyens soient mis en oeuvre pour arrêter le plus
vite possible l’auteur de ces actes barbares, des renforts en hommes et moyens seront nécessaires
pour mettre hors d’état de nuire le criminel.
Aucuns mots ne peuvent décrire l’horreur de ces actes, aucune peine ne sera assez lourde pour
châtier ce criminel.
Tous les policiers sont sur le qui-vive, toutes nos pensées vont vers les familles endeuillées par cet
acte atroce.
Le Secrétaire Zonal Midi Pyrénées

 

Etienne CARDEILHAC-PUGENS

Président du Mouvement des Jeunes pour Toulouse

En ce jour de deuil national, l’ensemble des membres du Mouvement des Jeunes pour Toulouse (MJT), tient à exprimer sa douloureuse émotion. Nous avons été profondément choqués et bouleversés par le meurtre des 3 enfants et d’un père de famille ce matin à l’école Ozar-Hatorah de Toulouse. Nous pensons aux victimes, à leurs familles et nous leur exprimons, ainsi qu’à toute la Communauté juive de Toulouse et de France, notre sincère solidarité. Nous espérons que le meurtrier sera au plus vite arrêté et qu’il rendra compte de ses crimes inqualifiables, en tout cas barbares et cruels.

 

 

Les réactions à l’étranger

Benjamin Netanyahou : un crime odieux
par Gerard Fredj
Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou a condamné le meurtre odieux de Juifs, dont des enfants.

S’exprimant devant le groupe parlementaire likoud, le Premier ministre a estimé qu’il était trop tôt pour s’exprimer sur les motivations du meurtrier” et affirmé qu’il était sur ” que le Président Sarkozy ferait le nécessaire pour retrouver le tueur”.

Benjamin Netanyahou s’en est ensuite pris à l’ONU “qui n’a pas condamné cette attaque, mais s’apprête à recevoir un haut responsable du Hamas, Ismail al-Ashqar “.

(NDLR : l’invitation a depuis été annulée, le responsable de l’organisation terroriste devait prendre la parole devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU).

“Je n’ai entendu aucune condamnation de l’ONU, mais le UNHRC insite le représentant du Hamas, une organisation qui a condamné la mort de Ben Laden et prend pour cible des enfants israéliens : qu’avez-vous à faire avec les droits de l’Homme? Vous devriez avoir honte de vous”, a déclaré Benjamin Netanyahou.

Les ministres, comme Ehud Barak, comme les leaders de l’opposition, tels que Tsipi Livni, ont tous fait part de leur préoccupation : “La France doit protéger ses citoyens de tels crimes; elle a déjà prouvé qu’elle sait le faire” a déclaré la chef de file de Kadima, rappelant également “qu’Israël et le peuple juif combattent ensemble l’antisémitisme, comme ils se battent pour défendre l’existence d’Israël contre les extrémistes”.

 

Message d’Einat Wilf, députée, Présidente de la commission de la Knesset chargée des relations avec les communautés juives de diaspora
par Israel Infos Redaction
Einat Wilf, députée Haatzmaout à la Knesset, est horrifiée et profondément choquée par la fusillade survenue ce matin à Toulouse devant l’école juive Ozar Hatora, causant la mort de quatre personnes dont trois enfants.

La commission chargée des relations entre Israël et les communautés juives de Diaspora à la Knesset, qu’ Einat Wilf préside, souhaite exprimer son soutien aux familles des victimes ainsi qu’à la communauté juive de France dans son ensemble.

La commission a entière confiance en la république française qui saura défendre ses valeurs et mettre tous les moyens en place afin de trouver les responsables de ce crime barbare à caractère antisémite.

 

Les principales réactions en Europe et aux USA
par Israel Infos Redaction
Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a été l’un des premiers responsables européens à réagir lundi.

Il s’est déclaré “profondément bouleversé” par l’agression meurtrière qui a causé la mort de quatre personnes devant une école juive à Toulouse.
Il a adressé aux parents, amis et proches des victimes de “cette tragédie épouvantable” ses condoléances, les assurant de sa “profonde sympathie”.
J’espère que l’on trouvera rapidement les coupables et qu’ils auront à rendre des comptes. L’antisémitisme et la violence contre les établissements juifs ou contre les personnes de confession juive n’ont pas de place en Europe et ils doivent être systématiquement punis”, a ajouté le ministre.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso : “Je veux fermement condamner ce crime odieux. Nos pensées vont aux blessés et à tous les enfants de ce collège qui ont perdu plusieurs camarades. Rien n’est plus intolérable que le meurtre d’enfants innocents.”

Le Vatican : “Nous exprimons notre profonde indignation, notre effarement et la condamnation la plus résolue. L’attentat de Toulouse contre un enseignant et trois enfants juifs est un acte horrible et ignoble, qui s’ajoute à d’autres récents d’une violence absurde qui ont blessé la France.”

Le chef du conseil italien, Mario Monti : “L’Italie dénonce l’antisémitisme et la xénophobie.”

Le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, a exprimé “horreur et indignation” et “condamné avec la plus grande fermeté cet acte qui est d’autant plus ignoble qu’il frappe de plein fouet une école et une communauté”.

Les Etats-Unis, par la voix de Barack Obama :
“Les Etats-Unis dénoncent un acte révoltant.”
Charles Rivkin, ambassadeur des Etats-Unis à Paris : “Les Etats-Unis condamnent fermement l’horrible attentat d’une école juive comme les meurtres de soldats français la semaine dernière à Toulouse et Montauban. Je présente nos condoléances aux familles des victimes au nom du peuple américain.”

A 1h00 du matin, un communiqué de l’Onu faisait connaître la reéaction de Ban Ki-Moon, son secrétaire général.
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné de la manière la plus ferme la fusillade qui a tué quatre personnes dont trois enfants dans une école juive de Toulouse (France), a indiqué son porte-parole Martin Nesirky.

Le secrétaire général condamne de la manière la plus ferme cet acte de violence et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et à la communauté juive, ainsi qu’au gouvernement et au peuple français, indique un communiqué de l’ONU.

 

Le contre terrorisme israélien estime qu’israéliens et communautés juives dans le monde courent des risques grandissants
par Gerard Fredj
Selon le bureau israélien du contre-terrorisme, les israéliens, mais également les communautés juives dans le monde sont sous le coup de menaces grandissantes du terrorisme islamiste.

D’après Nitzan Nuriel, l’ancien responsable de ce bureau, un regroupement de plusieurs organisations djihadistes auraient décidé de s’attaquer à des cibles israéliennes ou juives, sans distinction, partout où ils le pourraient, en exploitant les failles des dispositifs de sécurité.

Il s’agirait d’actions commanditées par l’Iran pour contraindre Israël à renoncer une éventuelle action contre la filière militaire iranienne.

Estimant que l’attaque contre l’école juive Ozar Hatorah de Toulouse pourrait ne pas être de nature terroriste, il lie au contraire les attentats commis contre des diplomates israéliens en Inde, Géorgie, Thaïlande et Azerbaïdjan.

Nuriel recommande une vigilance extrême aux israéliens voyageant à l’étranger, estimant que les terroristes ” ne feront pas de différences entre une cible qui représente l’Agence juive ou un simple touriste”, préconisant en particulier pour les touristes de choisir les hôtels en fonction de leur sécurité.

UNION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS
FORCE OUVRIERE DE LA HAUTE-GARONNE

Face aux crimes inqualifiables dont furent victimes des Enfants et un Adulte ainsi que les Militaires de TOULOUSE et de MONTAUBAN, nos premières pensées vont aux Familles endeuillées et aux différentes Communautés à qui l’on présente nos Condoléances les plus attristées.

L’UNION DEPARTEMENTALE FORCE OUVRIERE de la HAUTE-GARONNE et l’ensemble des Salariés qu’elle représente, condamnent ces Actes Abjects, Racistes, Xénophobes qui sont contraires aux Valeurs Républicaines et à leur vocation d’universalité.

Alain Ciekanski
Conseiller Régional 
Il n’est pire crime que celui qui frappe un enfant.
Il n’est pire douleur que celle du parent de l’enfant assassiné.
Il n’est pire catastrophe que celle du racisme en arme qui s’abat sur une société.
Nous partageons toutes et tous cette immense douleur.
Puisse-t-elle renforcer les objectifs élevés que nous nous fixons pour construire un monde fort de nos solidarités renouvelées.

 

Sandra Mourgues, animatrice Haute-Garonne de « La Gauche Moderne » et candidate aux législatives sur la 4ème circonscription

« Je condamne ces actes de barbarie qui nous rappellent les pires heures de notre histoire .Je suis solidaire de la communauté juive , des familles de ces enfants et de nos soldats qui défendent notre drapeau .Hier à Toulouse, la république a été ébranlée.

 

J’en suis profondément attristée. Mais cela me conforte dans la continuation de mon combat politique. Nous sommes un pays de la diversité toutes les communautés doivent vivre côte à côte dans le respect de l’autre et la fraternité

 

ce sont les fondements même  de notre république.J’émets le voeux que le rassemblement spontané qui s’est déroulé hier à la synagogue de Toulouse , se mettent en place pour des évènements moins tristes mais soit une volonté de toutes les communautés de notre ville de Toulouse de se réunir dans un même élan de fraternité. »

 
Fayyad rejette le “terrorisme au nom de la Palestine”

RAMALLAH (Territoires palestiniens), 21 mars 2012 (AFP) – L’Autorité palestinienne a rejeté mercredi toute justification de la tuerie de Toulouse (sud-ouest de la France) par le sort des enfants palestiniens. “Il est temps que ces criminels arrêtent de revendiquer leurs actes terroristes au nom de la Palestine et de prétendre défendre la cause de ses enfants, qui ne demandent qu’une vie décente, pour eux-mêmes et tous les enfants du monde”, a affirmé le Premier ministre palestinien Salam Fayyad, dans un communiqué de ses services.
 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.