Communiqué de presse SNCF relatif au mouvement social hebdomadaire du lundi.

20 TER SUPPLÉMENTAIRES ONT ÉTÉ PROGRAMMÉS ET ONT
CIRCULÉ CE LUNDI 11 FÉVRIER. LE NOMBRE DE GRÉVISTES SE
RÉDUIT SEMAINE APRES SEMAINE.
Ce lundi 11 février toutes les circulations ferroviaires grandes lignes (TGV, Intercités, trains de nuit LUNEA) ont fonctionné normalement ainsi que les lignes TER Toulouse Tarbes, Toulouse – Auch, Toulouse – Albi, Toulouse – Rodez, Toulouse – Aurillac, Rodez – Brive, Rodez – Millau. La situation s’est améliorée ces derniers lundis sur les lignes Toulouse- Mazamet, Toulouse-Latour-de-Carol, Toulouse – Carcassonne et Toulouse – Agen / Brive, où les circulations sont passées de 3 à 6 trains sur 10 en moyenne. Une centaine d’autocars de substitution ont complété le plan de transport. Ces améliorations ont été possibles grâce à l’érosion du nombre de grévistes semaine après semaine
depuis l’appel à la fin du conflit par l’organisation syndicale majoritaire il y a un mois. Aujourd’hui 45 personnes ont fait grève, soit 15% de moins que lundi dernier.
SNCF en Midi-Pyrénées représente un effectif de 4500 cheminots dont 430 conducteurs. Les meilleures preuves des valeurs du service public des cheminots sont démontrées par la mobilisation de toutes les équipes SNCF depuis 12 semaines. Chaque lundi, les cheminots réadaptent le plan de transport pour faire circuler un maximum de trains au bénéfice des clients, étudient les moyens de substitution utiles et informent les voyageurs en gare, dans les trains, par mail, SMS, internet…
Plusieurs réunions ont eu lieu ces dernières semaines avec les représentants syndicaux afin de
rouver une issue à ce mouvement très particulier. En effet, ce conflit est depuis près d’un mois dénué
de fondement après l’aboutissement des négociations et la satisfaction des demandes à l’origine de
cette grève (autant pour l’emploi, que pour les conditions de travail). Au total, 40 heures de négociation
ont eu lieu dont plus de 7 heures très en amont pour éviter un conflit qui met à mal le service public etexaspère nos clients.

Rappel : le résultat des négociations
Concernant les demandes relatives à l’emploi, dans une volonté de négociation responsable et pour
éviter cette grève, la direction a confirmé le maintien de l’effectif des conducteurs pour 2013 avant le
début de la grève. Les 13 départs de l’année seront intégralement compensés par 13 arrivées. 10
renforts viendront également consolider les effectifs cet été.
De plus, 10 nouveaux conducteurs seront formés à Toulouse en 2013. A ce jour, il s’agit de la seule
formation de conducteurs en province cette année : c’est un engagement fort et dont la portée doit
être mesurée à sa juste valeur. Concernant les conditions de travail, 20 journées de travail par semaine ont été aménagées en
concertation avec les organisations syndicales, en intégrant des contreparties permettant une
meilleure qualité de service.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.