Comité Syndical Tisséo : Un nouveau Vice-Président et un téléporté

Le comité syndical de Tisséo s’est réuni jeudi 12 juillet dernier pour examiner une centaine de délibérations. Au programme : le bilan d’activité 2011, l’élection d’un nouveau Vice- Président et le projet de téléporté reliant l’Université Paul Sabatier à l’Oncopôle.

 

Pierre Cohen s’en félicite, la Communauté d’Agglomération du Muretain (CAM) siègera dorénavant au comité syndical de Tisséo. A l’issue d’une élection à «candidature unique», Thierry Suaud, Maire de Portet-sur-Garonne, en a en effet été élu Vice-Président tout comme  Adeline Rouchon, adjointe aux transports de la ville de Muret. Pour sa part, Philippe Goirand, élu écologiste de la ville de Toulouse, intègre le bureau du comité.

Côté bilan d’activité, 2011 semble avoir été une bonne année en matière de fréquentation. Les 110 millions de tickets validés pour l’année hissent Toulouse au 3e rang des grands réseaux français de province après Lyon et Lille.

Une augmentation de fréquentation de 9% qui s’explique, selon l’équipe du comité par différents facteurs. En premier lieu, la qualité des dessertes et l’offre tarifaire (particulièrement les efforts consentis en faveur des jeunes), les Plan de Déplacements Entreprises (PDE), l’augmentation du prix du carburant qui incite davantage les automobilistes à emprunter le réseau des transports en commun… Mais aussi et surtout la mise en service du tramway. Ce dernier a parcouru pour sa première année près de 850 000 kilomètres, le rapport ne précisant toutefois pas le nombre de passagers. Le Transport A la Demande (TAD) connaît, lui, une augmentation significative de +19%.

 

Du Cancéropôle à Paul Sabatier en dix minutes par les airs

 

Le projet d’un téléphérique reliant l’Université Paul Sabatier à l’Oncopôle en passant par l’hôpital Rangueil se concrétise. Ce projet, en question depuis la mandature de Philippe Douste-Blazy et la création de l’Oncopôle, a été l’objet d’une délibération entérinant l’approbation du programme d’opération. Joël Carreiras, élu toulousain et Président de la commission Transports et Déplacements du Grand Toulouse nuance : «On déclenche les opérations par cette délibération, mais attention, ce n’est pas le début des travaux, c’est le point zéro du projet» ; un appel à la modération d’enthousiasme sans conteste. Le coût estimé du projet est de 44 millions d’euros. Trois stations : Cancéropôle, Rangueil et Paul Sabatier, soit 2,6 km que l’on parcourrait par les airs en 10 minutes. Il est prévu d’acheter 20 cabines, chacune pouvant accueillir 35 personnes (24 à 28 places assises). Le ratio d’exploitation serait identique à celui du métro selon Joël Carreiras si les estimations de fréquentation s’avèrent justes (entre 6 000 et 7 000 passagers par jour). Le projet est donc, à ce jour, entériné par Tisséo et devra encore être validé par le Plan de Déplacement Urbain (PDU) de l’agglomération toulousaine. La concertation publique démarrera au second semestre 2013, l’enquête publique mi- 2015. Si tout se passe bien, les travaux débuteront début 2016 pour une mise en service à la mi-2017.

Marie-Agnès Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.