Cinéma; Un attentat place du Capitole

Toulouse sert actuellement de cadre au tournage du nouveau film des frères Larrieu “Les derniers jours du monde”. L’équipe technique investira ce jeudi 28 août la place du Capitole pour une scène spectaculaire d’attaque terroriste.
Des camps de réfugiés, des explosions, un mini-bus soufflé par les tirs d’une roquette… La fin du monde est proche. Rassurez-vous, ce scénario catastrophe est bel et bien celui d’un film tourné actuellement dans la Ville rose par les frères Larrieu. Quelques semaines à peine après la sortie de leur dernier long-métrage “Voyage aux Pyrénées”, Jean-Marie et Arnaud remettent ça dans notre région avec l’adaptation d’un roman de Dominique Noguez “Les derniers jours du monde”. Côté casting, on retrouve Mathieu Amalric dans le rôle d’un jeune homme sensible qui déambule de Biarritz à Barcelone en passant par le Japon alors que le monde s’effondre autour de lui. Il fera donc étape à Toulouse, devenue la capitale d’une France en déroute, sur fond d’épidémie et d’apocalypse. Autres têtes d’affiche présentes dans la Ville rose : Karin Viard, Sergi Lopez et Catherine Frot.
L’équipe de tournage navigue jusqu’au 31 août entre le Grand Hôtel de l’Opéra, le Théâtre du Capitole et la place de la mairie. Dimanche prochain, la rue Alsace-Lorraine sera bloquée et les frères Larrieu poseront leurs caméras sur les quais de la Daurade le 3 septembre. Pour la fin du tournage à Toulouse le lendemain, la Prairie des Filtres se transformera en un immense camp de réfugiés.

 

Jeudi noir à Toulouse

Mais le grand moment de ce film catastrophe reste la mise en scène ce jeudi 28 août dans la soirée d’un faux attentat place du Capitole avec l’explosion d’un véhicule sous les coups de roquettes. Les services municipaux ont prévu de déployer toutes les mesures de sécurité nécessaires : ainsi, le sol de la place sera recouvert pour éviter des dommages, les rues adjacentes seront fermées à la circulation et aux piétons pendant l’explosion, les Pompiers de Toulouse ainsi que la police municipale seront sur place pour sécuriser les lieux. Autant dire que le passage dans la Ville rose d’une équipe cinématographique ne passera pas inaperçue !
Les deux réalisateurs originaires de Lourdes sont restés très discrets sur leur prochain film qui dépasse tout de même les 8 millions d’euros de budget avec 14 semaines de tournage prévues. Une première pour les Larrieu qui ont pu bénéficier d’un financement de la part de la Région et du soutien de toute la municipalité. Du 3 au 29 septembre, de nouvelles scènes seront mises en boîte à Cahors et dans les environs. En attendant, il n’est pas impossible d’apercevoir cinéastes et acteurs dans les rues du centre-ville. A vos caméras !

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.