Cinéma : Du lourd en 2011 !

Les stars du box office sont de retour cette année avec des films très attendus, sur les écrans et à l’occasion des remises de prix américaines dans les semaines qui viennent.

 
Une nouvelle année commence et c’est déjà la course aux Oscars qui est lancée outre-Atlantique, à grands renforts de campagnes de pub et de promo acharnée. Si cette traditionnelle remise de prix américaine est un spectacle à ne pas manquer, elle permet surtout de prendre la température des sorties ciné de l’année en France. Et 2011 s’annonce déjà comme le grand retour des grosses cylindrées de Hollywood, à commencer par Clint Eastwood et son film “Au-delà”, porté par un Matt Damon favori pour la statuette dorée de meilleur acteur. Il sera en concurrence avec le Britannique Colin Firth qui interprète le roi George VI dans “Le discours d’un roi” (sortie le 2 février). Ce biopic narre l’histoire méconnue du père de l’actuelle reine d’Angleterre, incapable de s’exprimer en public mais qui surmontera son handicap pour convaincre son peuple de déclarer la guerre à Hitler. Cette semaine, c’est Sofia Coppola qui ouvre le bal avec son très attendu “Somewhere”, suivie de près en février par les frères Coen qui signent un western déjanté, “True Grit”, avec Jeff Bridges et Matt Damon, encore lui. Après le carton de “Slumdog Millionaire”, Danny Boyle revient avec “127 heures”, ou l’histoire vraie de l’alpiniste Aron Ralston (James Franco), victime d’un accident de randonnée dans un canyon de l’Utah et coincé durant six jours et cinq nuits.

 

Natalie Portman déploie ses ailes

Du côté des prestations à ne pas manquer, on retiendra celle de Natalie Portman dans “Black Swan”, où elle interprète une danseuse étoile du New-York City Ballet qui fera tout pour décrocher la vedette du “Le Lac des cygnes”. Ce rôle dramatique et schizophrénique vaut depuis plusieurs semaines à l’actrice révélée par Luc Besson la place de grande favorite pour l’Oscar de la meilleure comédienne.
En mars, Mark Wahlberg et Christian Bale dans “The fighter” interprètent deux frères évoluant dans le milieu de la boxe tandis qu’en mai, ce sont Brad Pitt et Sean Penn qui s’affrontent dans un duel au sommet, dans le dernier film de Terence Malick “The tree of life”.
Certains long-métrages soulèvent par contre de grandes interrogations. Steven Spielberg propose enfin la réalisation de son projet d’adaptation de Tintin au cinéma, grâce à la technologie de “motion capture”. Woody Allen, après plusieurs films décevants, revient avec “Minuit à Paris” où l’on pourra apercevoir Carla Bruni. Les poids-lourds Scorsese et Almodovar seront également de la partie en 2011 avec respectivement “L’invention de Hugo Cabret” et “La peau que j’habite”. Mais le grand mystère de l’année est signé JJ Abrams, le père de la série “Lost”, qui sort “Super 8” dont le pitch se résume en une phrase : «Il arrive». Une énigme à résoudre en août sur les écrans français.

 

Encore Dany Boon

2011 sera également l’année des suites qu’on a du mal à lister tant elles sont nombreuses : “Tron l’héritage”, “Harry Potter et les reliques de la mort partie 2”, “Twilight Révélation”, “Pirate des Caraïbes, la fontaine de Jouvence”, “Mission Impossible : le protocole fantôme”, “Largo Winch 2”, “Very bad trip 2” et “Transformers 3”. Même le cultissime “Scream” s’offre un nouvel et quatrième tour des écrans, 15 ans après le premier volet, avec toujours Wes Craven aux manettes et Neve Campbell au casting.
Cette avalanche de blockbusters américains ferait presque oublier les sorties françaises attendues en 2011 : on notera surtout le nouveau film de Dany Boon, “Rien à déclarer” (le 2 février), qui après le succès phénoménal des Ch’tis, explore cette fois les relations franco-belges au côté de Benoît Poelvoorde. Dans un tout autre genre, le controversé Mathieu Kassovitz relate dans “L’ordre et la morale” la tragique prise d’otages de gendarmes par des indépendantistes Kanaks en avril 1988, en pleine élection présidentielle française. Le film crée déjà la polémique et devrait sortir en septembre prochain.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.