Christophe Willem ; «J’aime les extrêmes»

La Tortue sort de sa carapace pour nous parler de son prochain concert au Casino Barrière de Toulouse, dans le cadre de son Coffee Tour. L’occasion de proposer une version inédite de son dernier album “Caféine” : à la fois décapant et romantique. A l’image de Christophe Willem.

 
Christophe Willem, vous serez en concert le 9 novembre au Casino Théâtre Barrière dans le cadre de votre Coffee Tour. Comment adapte-t-on un disque aussi électro que “Caféine” à une salle intimiste comme le Théâtre Barrière ?
Nous avons entamé une tournée en juin dernier dans les grosses salles, genre Zéniths. Et depuis quelques semaines, nous avons adapté le Coffee Tour dans des salles plus intimistes comme les théâtres en donnant plus de place au son acoustique. Du coup, le concert se fera en deux actes avec une première partie rock acoustique qu’on ne peut pas se permettre dans un Zénith. Ensuite, l’ambiance et le décor changent pour des chansons plus électro et dansantes, style dancefloor.

Cette dualité est à l’image de votre dernier album qui mêle titres très électro et chansons à voix…
J’aime les extrêmes. Je ne peux pas choisir entre des chansons très dansantes, très dynamiques et des balades où la musique est dépouillée. Je veux que le public puisse tour à tour s’assoir, être au calme, et se lever pour se lâcher.

La caféine, c’est ce qui vous caractérise personnellement ?
C’est complètement moi ! Ce côté dynamique et “électronisant” de la musique. Je ne tiens pas en place ! Quand je suis “off” pendant la tournée, que je n’ai rien à faire, je me fais chier royalement ! Mais “Caféine” fait aussi référence au thème récurrent de l’album, à savoir les histoires d’amour, l’addiction et la dépendance à l’Autre.

Sur cet album, vous interprétez un duo avec une star mondiale Kylie Minogue. Je suppose qu’elle ne sera pas présente à Toulouse à moins que vous ayez un scoop à nous donner !
Malheureusement non ! (Rires) Elle est actuellement en pleine promo de son nouvel album et elle aurait pu être présente sur ma tournée des Zéniths mais cela ne s’est pas fait. Je l’ai rencontrée par l’intermédiaire du producteur de “Caféine” Guy Chambers, qui est son directeur musical. Disons que nous avons le même entourage et qu’on m’a proposé d’écrire un texte en français pour le soumettre à Kylie. Et elle a accepté de faire un duo ! Mais cette collaboration est bien partie pour perdurer car elle travaille actuellement sur un nouveau titre très dansant pour mon troisième album.

«Happy et fun»

Kylie Minogue, Zazie, Jenifer Ayache… Vous êtes toujours entouré de nombreuses femmes sur vos disques. Cette présence est importante pour vous ?
Tout à fait. Je trouve que les femmes ont beaucoup plus de raffinement, notamment dans les textes. Elles ont plus de facilités à parler de sentiments car elles ne tournent pas autour du pot. Les hommes ont tendance à éviter certains sujets pour au final y tomber les deux pieds dedans ! Les femmes ont tout de même ce côté masculin mais apportent leur touche de féminité qui est indispensable à la subtilité. Sur mon prochain album, je travaille avec Zao qui arrive à mettre en forme ce que je souhaite faire passer. J’ai un très bon feeling avec elle.

Justement, pouvez-vous nous en dire plus sur ce troisième album en préparation ?
Je continue à bosser en Angleterre au côté de Guy Chambers qui parvient toujours à faire le lien entre le son et la voix pour donner une unité au disque. “Caféine” est un album de pop massive et dans le prochain, je souhaite quelque chose de plus enjoué, de plus “happy” et “fun”, avec des chansons qui abordent les sentiments sans tomber dans le dramatique. Un premier single est prévu courant mai 2011 et l’album devrait sortir en septembre. Je veux moins m’éparpiller, aller droit au but. Plus on avance, plus on fait des rencontres avec des gens qui arrivent à vous “choper” tel que vous êtes. Mais ma ligne directrice reste la pop.

Vous avez remporté la Nouvelle Star il y a 5 ans. Vous sentez-vous différent aujourd’hui avec votre expérience et votre succès ?
Je ne suis pas forcément différent. Mais plus le temps avance, plus la rentabilité des disques m’importe peu. J’ai vendu 1 million d’exemplaires de mon premier album contre 300 000 de “Caféine”. Et pourtant, je préfère le succès de ce second disque qui a rassemblé des personnes qui sont vraiment touchées par ma musique. Je veux séduire un public authentique qui ne regarde pas forcément les télé-crochets.

Juré de X Factor prochainement

Vous serez juré dans la prochaine édition de X Factor diffusée sur M6. Qu’est-ce que ça vous fait de passer de l’autre côté de la table ?
C’est super drôle ! Pour être honnête, on me l’a proposé l’an dernier mais j’étais en pleine préparation de ma tournée donc j’ai refusé. Cette fois-ci, je ne me suis pas posé de questions. Je suis souvent en Angleterre et là-bas, X Factor a un succès énorme avec des jurés comme Natalie Imbruglia ou Cheryl Cole. Pour moi, ce n’est pas péjoratif d’être artiste et de donner un jugement sur les autres. De plus, je sais ce qu’est un concours : je peux donner des conseils sur la recherche d’authenticité, sur le fait de rester soi-même sans tomber dans le formatage. Avant la Nouvelle Star, je donnais des cours de chant et je vais retrouver cette casquette dans X Factor puisque je vais être amené à coacher les candidats. Si mon expérience peut aider les autres, tant mieux et au diable les qu’en dira-t-on !

Justement, avez-vous déjà essuyé des critiques sur le fait que vous êtes encore jeune dans la musique pour juger les autres ?

Quand on annonce des jurés qui ne font plus rien depuis des années, ça ne plaît pas car ce sont des “has been” et quand on le propose à des artistes comme moi, les mauvaises langues disent que je suis trop jeune ! Certes, je n’ai pas encore une carrière énorme mais j’ai eu une vie avant Nouvelle Star et c’est en cela que je suis crédible. D’ailleurs, le jury de X Factor réunit des personnes de tranches d’âge et d’univers musicaux très différents.

Vous avez vendu énormément de disques, vos concerts sont un succès et vous avez déjà à votre actif un duo avec Kylie Minogue. Que peut-on vous souhaiter de mieux ?
De continuer à faire ce que j’aime tout en restant moi-même. Et on pourrait appeler Madonna pour voir si elle peut me caser dans son planning ! (Rires)

Propos recueillis par Sophie Orus

Christophe Willem / Coffee Tour
Mardi 9 novembre à 20h30
Au Casino-Théâtre Barrière de Toulouse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.