C’est très bien ainsi

On doit admettre que le noir est une couleur comme une autre. Mais on bien obligé d’avouer qu’elle n’est pas gaie. En tout cas, personnellement, je la perçois ainsi. Cela étant, elle existe en tant que telle et il est nécessaire de la respecter. Son usage dans le nuancier détermine l’harmonie finale. Le peintre sait que mêler le noir à une autre couleur doit se faire avec précautions. En toute hypothèse, le noir est une couleur délicate. Le noir donne l’éclat mais il ne faut pas en abuser. C’est également le cas dans le maquillage. Le noir peut rendre triste un clown blanc. Les femmes qui emploient “le khôl” ou “le mascara” vous le diront : forcer sur le noir fini par aller à l’encontre de l’objectif recherché. Ce n’est plus du maquillage disent-elles avec beaucoup de gentillesse à l’égard de celles qui exagèrent, c’est un pot de peinture noire. Et puis “le noir” finit par couler sur le haut de la joue, à un moment ou à un autre. La couleur noire, pour des raisons ancestrales et inexplicables a une mauvaise réputation. Les raisons de ces errements se perdent dans la nuit des temps. Ainsi, les superstitieux disent qu’on ne doit pas croiser un chat noir puisque celui-ci porterait malheur; sans justification, le regard noir exprime l’aversion, la colère et la haine ; la nuit noire fait peur aux enfants ; noir comme le cul du diable disent les grands auteurs ; les ténèbres sont synonymes du noir absolu. Sans compter qu’être dans le noir, c’est ne rien comprendre à quelque chose. Pour moi, être dans le bleu, c’est pareil. Il faut dire que le bleu peut être bleu-nuit. On n’en sort pas. Bref, «noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir» comme l’a chanté Johnny. Tout cela est bien dommage car le noir, la couleur de l’ébène, est noble, en tant que tel.

Pour lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n° 343.

En vente
en kiosque au prix de 1 euro.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.