Ces Toulousains ont inventé un drone propulsé à l’énergie solaire

ENVOL. Le drone SB4-Phoenix des Toulousains de Sunbirds peut voler huit heures durant, grâce à l’énergie solaire. Une innovation qui ouvre de nouvelles perspectives à l’utilisation de ces engins volants.

drone sunbirds
Sunbirds

Dans une autre vie, Laurent Rivière travaillait sur les systèmes d’observation satellitaires. Aujourd’hui, « la Terre vue du ciel » est toujours son crédo, mais l’ingénieur de 31 ans s’est rapproché du plancher des vaches. Au lieu d’envoyer un coûteux satellite tourner jour et nuit au-dessus de nos têtes, Laurent Rivière et ses associés ont décidé de jeter en l’air un drone des plus novateurs.

L’autonomie de ces engins dépend de la capacité de leurs batteries. Et plus celle-ci augmente, plus les appareils s’alourdissent. « Il existe de nombreux drones endurants, mais ils sont lourds et potentiellement dangereux pour les populations qui vivent en dessous », estime Laurent Rivière. S’il n’est pas le plus endurant des drones existants, le SB4-Phœnix développé par Sunbirds – la société montée par Laurent Rivière – peut tout de même rester en vol huit heures d’affilée. Une performance rendue possible grâce à sa légèreté – 3,5 kg – et à la quarantaine de cellules photovoltaïques qui recouvre ses ailes de trois mètres d’envergure. Démontable, SB4-Phœnix peut être transporté dans un sac à dos, là où d’autres drones nécessitent une lourde infrastructure.

Développé dès 2012, SB4-Phœnix est commercialisé depuis novembre 2016. Il cartographie des morceaux de Malaisie. Il remplace aussi avions et hélicoptères pour repérer les troupeaux évoluant dans les vastes ranchs australiens et surveiller le niveau des points d’eau. Enfin, au Brésil et au Chili, il tourne toute la journée au-dessus de sites miniers pour détecter les intrusions.

En Europe, on pourrait l’utiliser pour inspecter les grandes infrastructures comme les lignes à haute-tension et les lignes ferroviaires, mais l’usage des drones est encore freiné par la réglementation. En attendant que celle-ci évolue, Sunbirds espère vendre une dizaine de SB4-Phœnix de par le monde et pense déjà au coup d’après : un drone qui, dans le sillage du mythique Solar Impulse, pourrait voler jour et nuit, sans arrêt.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.