Centenaire de la Grande Guerre: Kader Arif donne le Top départ en Midi-Pyrénées

L’année 2014 marque le centenaire de la Grande Guerre. Sous l’autorité du ministre délégué chargé des Anciens Combattants, Kader Arif, la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale organise une vaste action commémorative qui se prolongera jusqu’en 2018.

Il y a 100 ans débutait le premier conflit mondial. Une guerre fratricide et meurtrière qui coûta la vie à environ neuf millions de personnes et en invalida près de huit millions. La Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, sous l’autorité de Kader Arif, ministre délégué chargé des Anciens Combattants, organise et coordonne les actions et initiatives, tant publiques que privées, liées à ce Centenaire. A Toulouse, du 12 au 16 novembre 2013, une grande collecte de documents relatifs à cette période de l’Histoire a été organisée. Chaque document supplémentaire récolté enrichit le patrimoine national. Après cette période de collecte, place aux manifestations et actions pédagogiques. C’est ainsi que lundi 27 janvier 2014, Kader Arif, a lancé officiellement le Centenaire dans la région Midi-Pyrénées. Le soir même, le film « Verdun, Visions d’histoire »* de Léon Poirier (1928) était projeté à la Halle aux Grains.

Le lendemain, Hélène Bernard, rectrice de l’académie de Toulouse, chancelière des universités, Joseph Zimet, directeur général de la Mission du centenaire de la première guerre mondiale, et Kader Arif présentaient la Mission avant d’assurer le lancement académique de cet événement. Un des axes forts que le ministre souhaite donner à cette Mission est « la transmission aux jeunes générations ». De nombreuses actions pédagogiques à destination des élèves sont et seront organisées dans les établissements scolaires durant ces quatre années de commémorations. Le ministre a ensuite assuré le lancement commémoratif régional par une cérémonie au Monument aux combattants de Haute-Garonne, allées François Verdier.

Plus d’infos : centenaire.org

« Verdun, Visions d’histoire » de Léon Poirier (1928)

Ce film muet en noir et blanc est une production soutenue par l’Etat pour célébrer les dix ans de l’Armistice. Dans ce film-monument, qui a nécessité onze mois de tournage (de l’été 1927 à l’automne 1928), Léon Poirier propose une reconstitution de la bataille de Verdun, avec des soldats qui y ont participé, des régiments qui y étaient basés. Il s’agit d’un film témoignage, dédié à «tous les martyrs de la plus affreuse des passions humaines, la guerre ». La musique qui accompagne cette œuvre cinématographique fut composée par André Petiot, qui retravailla plus tard avec Léon Poirier sur un autre film. Restauré en 2006 par la Cinémathèque de Toulouse, le film a été coédité en DVD par la Cinémathèque de Toulouse et Carlotta Films fin 2006.

MA Espa

[imagebrowser id=103]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.