[Ça Bouge !] La qualité de l’air expliquée aux enfants

INSPIRATION. L’observatoire régional de la qualité de l’air Atmo Occitanie et l’Agence régionale de santé (ARS) enseignent aux enfants les enjeux d’un air sain. Une campagne de sensibilisation pour comprendre les dangers et apprendre les bons réflexes. 

qualité de l'air
Crédits : École élémentaire Fabre

Depuis 2015, 3000 élèves de CM1 et CM2 de la grande région toulousaine ont été sensibilisés à la qualité de l’air. Ils seront 16 000 de plus, d’ici cinq ans, à participer à des ateliers pédagogiques et ludiques.

Le premier est consacré aux causes et conséquences de la pollution de l’air et aux bons réflexes à adopter : “Privilégier la marche, le vélo, le skateboard ou la trottinette, se couvrir l’hiver au lieu de pousser le chauffage, manger des fruits locaux et de saison, etc. Toutes ces conduites ont un impact sur l’air que nous respirons“, explique Julie Baqué, une des chargées de sensibilisation d’Atmo Occitanie. Avec du matériel de récupération, les enfants fabriquent aussi des girouettes ou des anémomètres et comprennent ainsi comment le vent apporte le sable du Sahara jusqu’à nous.

Le deuxième atelier concerne la respiration : “on y apprend pourquoi il vaut mieux respirer par le nez que par la bouche, les dangers du tabac et l’importance d’aérer sa chambre ou la salle de classe », rajoute Julie Baqué.

Un ambassadeur de l’air est même désigné parmi les élèves pour veiller à l’ouverture des fenêtres pendant la récréation et l’animatrice mesure le taux de CO2 dans la classe avant et après la pause. « Aérer, c’est aussi un gain pour la sécurité sociale : cela réduit d’un tiers les pathologies ORL chez les élèves », fait remarquer Nicolas Sauthier, délégué départemental de l’ARS. Selon lui, ces actions de sensibilisation auprès des enfants ont également un impact sur le comportement de leurs parents. Un impact qu’évalueront Atmo Occitanie et l’ARS durant les cinq prochaines années.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.