Borderouge: Bientôt le tic-tac du Métronum

Situé à Borderouge, le Métronum, future salle de concerts des musiques actuelles, devrait ouvrir ses portes fin 2013. L’équipement son et audiovisuel permettra aux groupes amateurs d’enregistrer leurs albums en studio et se produire en concert.

 

A l’heure actuelle le Métronum est un bloc de béton qui ne sera livré qu’en fin d’année, tel « un cadeau de Noël », se réjouit Laurent Gouwy, architecte au cabinet toulousain GGR. Ce bâtiment s’étendra sur trois niveaux. Sa superficie de 2300m² pourra accueillir 500 spectateurs.

Cette salle de concert est déjà qualifiée comme étant le futur « mini Bikini ». Ce projet de 6,5 millions d’euros hors-taxes se veut multi usages. Des bureaux, des salles de réunions, des studios d’enregistrements, un espace détente et un réfectoire sont prévus dans ce grand projet. Ce lieu qui se veut être à l’image d’une pépinière d’entreprises ouvrira ses portes aux diverses associations

 

Qu’en est-il de l’isolation ?

 

La future salle est implantée au cœur du quartier Borderouge au nord de Toulouse. Il était nécessaire de trouver les matériaux afin d’obtenir une excellente insonorisation : « Nous avons fait le choix d’un bunker en béton afin d’éviter toutes fuites sonores. » explique Laurent Gouwy. « Pour ne pas que le bruit se diffuse à l’extérieur, quelques règles seront imposées comme notamment garder les portes fermées lors des concerts ». Pour les riverains sceptiques, il faudra faire preuve de patience. Réponse début 2014…

 

Elsa Nardari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.