Blagnac ; Tous en selle !

Afin de limiter l’usage de la voiture en ville et de préserver l’environnement, la ville de Blagnac met à disposition de ses habitants, V’Loc, un nouveau service de location gratuite de vélos. L’opération est d’ores et déjà un succès.

 
C’est une première en Midi-Pyrénées. Après le tramway, la ville de Blagnac vient d’inaugurer, certes en moins grande pompe, V’Loc. Inspiré par les villes d’Angers et de Bordeaux, ce nouveau service destiné uniquement aux Blagnacais majeurs, met gratuitement des vélos à leur disposition. Un système moins coûteux, préféré aussi au VéloToulouse pour des questions «juridiques, de maillage et de densité» fait savoir le Maire de Blagnac, Bernard Keller.
Pour la municipalité, il s’agit avant tout de préserver l’environnement et de démontrer «l’effort réalisé en matière de modes de transport doux» ajoute Bernard Keller, lui-même féru de cyclisme.
A termes, l’objectif vise de fait à «limiter l’empreinte carbone» ; en clair à mettre la pédale douce sur l’utilisation de la voiture : «Aujourd’hui seuls 4 % des déplacements sur l’ensemble de l’agglomération se font à vélo. C’est insuffisant» note Pascal Boureau, Adjoint au maire de Blagnac, délégué à l’environnement et au cadre de vie, «nous voudrions arriver à 15 % voire 20 %».
Car la Mairie de Blagnac qui prend Strasbourg en exemple, espère dans le même temps que V’Loc va provoquer un véritable engouement pour la petite reine et inciter même les Blagnacais à acheter leur propre équipement. Les élus de la ville ont profité de cette inauguration pour mettre en exergue l’augmentation constante du nombre de kilomètres (45 à ce jour) de pistes cyclables réalisées sur l’ensemble du territoire du Grand Toulouse, et pour annoncer le passage en juin prochain, de certaines rues du centre-ville ancien de Blagnac en zone 30, afin de pouvoir justement introduire des contresens cyclables.

 

L’emprunteur est responsable

Techniquement, l’accès au V’Loc est simple : «Suite à la signature d’un contrat de prêt renouvelable deux fois dans une période allant d’une semaine à six mois», précise Gérard Gabarre, Conseiller municipal délégué aux pistes cyclables et au réseau vert, le vélo est remis à son utilisateur. Ce dernier devra toutefois s’acquitter d’un RIB, car en cas de dégradation ou de vol, il lui reviendra de payer la facture. En effet, «le vélo est sous l’entière responsabilité de l’emprunteur» poursuit Pascal Boureau, «nous l’invitons donc à se renseigner auprès de son assurance.»
Un suivi de l’opération est par ailleurs prévu sous forme de questionnaires. «Ils nous permettront de savoir quelle utilisation du service a été faite et d’en modifier l’offre si besoin» explique Pascal Boureau.
Pour l’heure, la municipalité blagnacaise dispose d’un parc d’une trentaine de vélos, d’une valeur de 400 euros l’unité. Il pourrait être multiplié par dix si le succès se poursuit. En effet, à peine lancée, l’initiative V’Loc a déjà séduit une quinzaine de Blagnacais.

Claire Manaud

Infos pratiques
Cellule mobilité : 5, impasse des Alouettes
à Blagnac (site du centre technique municipal)
Tel : 05 61 71 75 90 (8h30-12h et 13h30-18h)
les mercredis et vendredis de 13h à 18h
sur rendez-vous


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.