[Dossier] Le Bimby, partager son terrain pour lutter contre l’étalement urbain

bimby

CONCENTRATION. Pour lutter contre l’étalement urbain, le Bimby propose à des propriétaires de diviser leur terrain pour que d’autres puissent y construire leur logement. Une démarche adoptée par plusieurs communes en Haute-Garonne. Monique Castro Contre-pied au Nimby “Not in my backyard” (pas dans mon arrière-cour), acronyme qui désigne l’opposition de résidents à un projet d’intérêt collectif près de chez eux, le Bimby “Build in my backyard” (construire dans mon arrière-cour) invite au contraire les propriétaires à diviser leur parcelle, pour […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.